Raids aériens à Idleb : au moins 12 civils dont 5 enfants tués

Des bombardements à Alep, le 13 septembre 2012. [Sam Tarling / AFP/Archives] Des bombardements à Alep, le 13 septembre 2012. [Sam Tarling / AFP/Archives]

Au moins douze civils dont cinq enfants ont péri lundi dans des raids aériens menés par l'armée syrienne contre Salqine dans la province d'Idleb dans le nord-ouest du pays, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Douze personnes dont cinq enfants ont péri à Salqine dans des raids de l'armée qui tente de prendre d'assaut la ville", a précisé l'ONG, qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins sur place, ajoutant que le bilan devrait s'alourdir.

"Un avion militaire a tiré des missiles sur des immeubles à Salqine", a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, affirmant que des corps se trouvaient sous les décombres.

Une vidéo postée par des militants montre des corps calcinés, des membres amputés, dont certains appartenant à des enfants. "Oh mon Dieu, mon fils est mort", hurlait une personne.

Vous aimerez aussi

Des déplacés syriens regardent une rencontre du Mondial-2018 de football, le 17 juin dans la province de Raqa [Delil SOULEIMAN / AFP]
Coupe du Monde 2018 Le Mondial 2018, unique échappatoire pour des déplacés syriens
Un convoi de camions transportant des familles syriennes déplacées, le 1er juin 2018 à Abu az Zuhur, dans la province d'Idleb [George OURFALIAN / AFP/Archives]
chiffres Syrie : plus de 920.000 déplacés en 2018, un record depuis le début du conflit
Photo transmise par l'agence officielle syrienne Sana du président Bachar al-Assad lors d'une interview, le 10 juin 2018 à Damas [Handout / SANA/AFP]
Moyen-orient Bachar al-Assad nie que Moscou tire les ficelles en Syrie

Ailleurs sur le web

Derniers articles