La première "bande défilée" pour tablette est disponible

L'oeuvre raconte l'histoire d'Audrey, une jeune fille souffrant de crises hallucinatoires au cours desquelles elle croit plonger sous la mer et rencontrer des baleines. L'oeuvre raconte l'histoire d'Audrey, une jeune fille souffrant de crises hallucinatoires au cours desquelles elle croit plonger sous la mer et rencontrer des baleines. [Capture Youtube]

Preuve que le neuvième art réserve encore quelques surprises, "Phallaina", le tout premier roman graphique décliné sur tablette et smartphone, est paru jeudi à l'occasion de l'ouverture du Festival d'Angoulême.

Cette "bande défilée" est un "OLNI", un objet littéraire non identifié. L'album intitulé "Phallaina", coédité chez Small Bang et Nouvelles écritures, est une oeuvre hybride entre BD et dessin animé. Un roman graphique en noir et blanc conçu pour offrir une lecture augmentée sur tablette, en parcourant le récit à son rythme par balayage de l'écran avec son doigt.

L'objet multimédia est décliné sous la forme d'une fresque de 115 mètres de long, une sorte de rouleau permettant un long et lent travelling, à mi-chemin du livre traditionnel et du cinéma. Une heure et demie de lecture est nécessaire pour venir à bout de la narration. Les planches sont actuellement exposées à Angoulême, par l'agence d'architectes-urbanistes Oïkos, à l'occasion de l'inauguration du Festival international de la bande dessinée. L'auteure de cet album hors du commun, Marietta Ren, 31 ans, est passée par l'école des Gobelins, avant de travailler sur le film "Ernest et Célestine". 

A lire aussi : "Le grand méchant renard" de Benjamin Renner prix jeunesse d'Angoulême

L'oeuvre raconte l'histoire d'Audrey, une jeune fille souffrant de crises hallucinatoires au cours desquelles elle croit plonger sous la mer et rencontrer des baleines. Déjà, ça part assez loin. Soumise à des examens neurologiques poussés, l'héroïne se verra diagnostiquer un "physeter", une anomalie qui développe la capacité physique de rester longtemps en apnée. L'ouvrage, qui revient sur la transformation physique de la jeune fille, est donc truffé de références aux sciences cognitives et à la mythologie. Un petit bijou de technologie et une première mondiale made in France.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles