Un Américain devient le premier ninja salarié du Japon

Chris O'Neill a tellement impressionné durant les auditions que les organisateurs ont décidé de créer un poste supplémentaire rien que pour lui. [Capture Twitter / @atlasobscura]

La province japonaise d’Aichi, qui avait lancé en mars une campagne de recrutement pour embaucher un ninja à temps plein afin de promouvoir le tourisme dans la région, a annoncé avoir engagé un citoyen américain.

Chris O’Neill devient ainsi le premier ninja professionnel étranger salarié du Japon rapporte le site Japan Today ce lundi 4 avril. Cet Américain de 29 ans, vivant à Tokyo, a été choisi parmi 235 candidats venus du monde entier. L’heureux élu va signer un contrat d’un an avec la municipalité  d'Aichi, dans le centre du pays, pour un salaire mensuel de 180 000 yens, soit environ 1400 euros par mois. Il travaillera environ 30 heures par semaine, surtout le week-end et les jours fériés.

A lire aussi : Offre d'emploi : recherche ninja à temps plein, pour 1400 euros par mois

L'homme rejoint un escadron de six ninjas. Ses collègues, cinq hommes et une femme, sont tous Japonais. Ils vont s’entrainer tout au long du mois d’avril afin de commencer leur nouvel emploi le 1er mai prochain. Ces ninjas des temps modernes devront participer à la promotion du tourisme dans la région d'Aichi, connue notamment pour son majestueux château de Nagoya. 

dm_img_secondaire_chateau_nagoya.jpg

Les organisateurs impressionnés

Satoshi Adachi, de l'office de tourisme de la région, a déclaré en parlant de Chris O’Neill, qu’il était «vraiment incroyable». «Il a la capacité d'agir sur le public. Il a aussi l'envie de promouvoir le tourisme dans la région», a-t-il ajouté. Le «ninja américain»  a en effet des compétences exceptionnelles en acrobatie.

Lors de son entretien d'embauche, il a réalisé un salto arrière qui a tellement impressionné les organisateurs qu’ils ont décidé de créer un poste supplémentaire rien que pour lui. En mars, Satochi Adachi, avait indiqué que les candidats devraient «savoir faire des sauts-périlleux arrière et lancer des shurikens, ainsi qu'avoir de solides notions en histoire médiévale». Au XVe siècle, les ninjas s'occupaient d'espionnage, de renseignement, d'infiltration et de sabotage. Les temps changent.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles