Il épouse un robot qu'il a lui-même conçu

Robe de mariage Photo illustration. [Martin BUREAU / AFP]

On peut appeler ça «être fier de son travail». Zheng Jiajia, un Chinois de 31 ans, a épousé la semaine dernière un robot qu’il avait lui-même créé.

Expert en intelligence artificielle, Zheng a travaillé pour Huawei, puis pour une start-up, avant de débuter la construction de sa future femme l’année dernière. Son œuvre achevée, il lui a passé la bague au doigt lors d’une cérémonie très simple où n’étaient présents que ses amis et sa mère.

Un robot pouvant être amélioré

Pour le moment, l’heureuse élue, Yingying, maîtrise quelques bases. Elle connait des mots simples, est capable de lire le chinois, et peut même identifier des images. Détails de l’apparence mise à part, elle passerait presque pour une personne réelle.

Fort de ses compétences, Zheng va faire de son mieux pour aider sa femme à développer ses capacités. Il compte bien améliorer son aptitude à marcher, communiquer, ou encore à l’aider dans ses tâches ménagères. Tout pour la rendre a plus humaine possible, et pour le soulager au maximum dans la vie quotidienne. Car, mariée ou pas, Yingying reste un robot, les lois du pays ne reconnaissant pas encore ce type d’unions.

Des millions de cœurs brisés

L’épisode a fait parler de Zheng en Chine, mais les internautes sont partagés. Certains se moquent allègrement de l’histoire d’amour, d’autres soupçonnent l’amorce d’un coup de pub. La vérité serait pourtant toute autre. Dans le journal chinois Qianjiang Evening News, qui a révélé le mariage au grand jour, un ami de Zheng témoigne de la frustration que commençait à ressentir le jeune marié à force de ne pas réussir à trouver de petite amie.

Derrière cette histoire se cache un réel problème social propre à la Chine, concernant la difficulté et la pression pour trouver l’amour. La politique de l’enfant unique, qui a mené à des dérives telles que des avortements sélectifs pour choisir le sexe de l’enfant souhaité, a fortement déséquilibré la démographie. Elle est aujourd’hui terminée, mais a laissé des traces. Les Chinois sont 113,5 hommes pour 100 femmes. Ramenée à la population totale du pays (1,35 milliards), cela fait quelque 721,4 millions d’hommes pour 635,6 millions de femmes.

Outre la question de l'amour en Chine, cette anecdote fait un point de jonction avec de nombreux scénarios futuristes. Voici une série à voir pour se préparer au jour où la question de l’intégration des robots se posera vraiment : 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles