Un site de rencontre pour des agriculteurs en mal de successeur

Le site de rencontre aurait déjà permis la reprise de plusieurs dizaines d’exploitations depuis sa création en 2011[CHARLOTTE VAN OUWERKERK / AFP]

Aujourd’hui, les agriculteurs néerlandais peinent à touver un successeur pour reprendre leur exploitation. Un site en ligne pourrait leur venir en aide : il propose de mettre en relation les agriculteurs qui cherchent un repreneur et ceux qui veulent acheter une ferme.

Thomas Legrand fait partie de ces jeunes gens qui, sans aucun contact avec le monde agricole, ont envie d’échapper au tumulte de la ville et de se rapprocher de la nature. Le jeune français de 27 ans est à la recherche d’une ferme aux Pays-Bas. C'est donc tout naturellement qu'il a décidé de se rendre sur le site. 

Un service imaginé par Sander Thus, de l’association nationale des agriculteurs. Cet éleveur de porcs de 28 ans met en relation des agriculteurs sans repreneur, en partance pour la retraite et des jeunes motivés, à la recherche d’une nouvelle vie à la campagne. «La plupart des gens qui cherchent aujourd'hui à reprendre une ferme sont des auto-entrepreneurs d'entre 20 et 40 ans, pas issus du milieu mais qui ont envie de se retrousser les manches», confie Sander Thus.

Le site de rencontre nommé «Boer zoekt boer» (Agriculteur cherche agriculteur) aurait déjà permis la reprise de plusieurs dizaines d’exploitations depuis sa création en 2011. Dans la même idée qu’un site de rencontres amoureuses, lorsque deux profils correspondent, ils se rencontrent et discutent afin de voir s’ils pourront faire affaire.

Selon l’Office néerlandais des statistiques, 60% des chefs d’exploitation agricoles de 55 ans n’ont plus de successeur. Plus de 15.000 fermes pourraient disparaître dans les années à venir.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles