Californie : manifestations avant l'arrivée de Trump

«Je ne veux pas de la politique (de Trump) dans mon État, dans mon pays»[SANDY HUFFAKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Donald Trump se rend ce mardi à San Diego (Californie) sur le lieu de construction de son mur à la frontière mexicaine. Des manifestants dénonçant sa politique anti-immigration l'attendent.

Le président américain va se rendre à la frontière américaine à Otay Mesa, au sud de San Diego, pour aller voir les huit prototypes du mur qu'il projette de faire élever à la frontière mexicaine, comme il l'a promis lors de sa campagne électorale.

Hier, près de 200 personnes ont défilé au centre de la ville pour dénoncer la venue du président et en particulier sa politique anti-immigration

Sur les pancartes des protestataires, l'AFP a relevé les slogans : «pas de mur», «pas de haine dans l'Etat doré («Le Golden State», le surnom de la Californie) (...) Je ne veux pas de la politique (de Trump) dans mon État, dans mon pays», «pas de balles, pas de mur» et la présence d'enfants en poncho mexicain sur les épaules de leurs parents. 

La Californie a porté plainte contre l'administration américaine en août dernier, refusant d'adhérer à la politique de Donald Trump et de poursuivre activement les immigrés.

La plus grosse manifestation devrait avoir lieu aujourd'hui, dans une église de San Ysidro, d'où on aperçoit la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Des pro-Trump ont, de leur côté, prévus de venir soutenir leur président.

Après avoir examiné ses prototypes, Donald Trump devrait faire un discours aux militaires à la base aérienne de Miramar.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles