En retard, il tente d'ouvrir la porte de l'avion sur le tarmac

C'est la porte d'un avion de la compagnie Jetstar que l'homme pressé a tenté d'ouvrir lui-même. C'est la porte d'un avion de la compagnie Jetstar que l'homme pressé a tenté d'ouvrir lui-même. [© HOANG DINH NAM / AFP]

Il ne voulait pas attendre le suivant. En retard pour attraper son avion, le passager d'un vol à l'aéroport de Melbourne (Australie) a tenté, ce jeudi, d'ouvrir lui-même la porte de l'appareil.

Tout a commencé lorsque les équipes de la compagnie aérienne Jetstar ont annoncé au retardataire que l'embarquement était clos, relate The Sydney Morning Herald.

Excédé par cette mauvaise nouvelle, selon les témoins, l'homme de 30 ans a alors forcé un passage en bousculant les agents, avant de sauter sur le tarmac et de courir en direction de l'avion en question. La passerelle étant toujours accolée à l'appareil, il a ensuite monté l'escalier menant à la porte et tenté d'ouvrir celle-ci – en vain.

Une bagarre, une amende et une erreur de cible

Deux membres de l'équipage ont alors entrepris de faire descendre le récalcitrant, qui ne s'est pas laissé faire. «L'homme s'est battu physiquement avec le staff», a raconté une témoin, Susannah Murray. Jusqu'à être finalement maîtrisé par les employés, puis embarqué par la police quelques minutes plus tard. Il risque d'être banni à vie des vols de la compagnie Jetstar.

Conclusion : 1h30 de retard pour le vol en question, deux employés blessés, et une grosse amende pour celui qui ne voulait vraiment pas rater son avion.

Comble de l'absurde, ce n'était même pas le bon aéronef que l'homme pressé a tenté de forcer : ce vol était à destination de Sydney, alors que l'homme avait un billet pour se rendre à Adélaïde. L'ironie de l'histoire eût été qu'il réussisse son coup en toute discrétion... et atterrisse au mauvais endroit.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles