Quels sont les symptômes du virus Ebola ?

Seule une analyse en laboratoire permet de déterminer si une personne est infectée par le virus Ebola. [Issouf Sanogo / AFP/ Archives]

Alors que le virus Ebola sévit actuellement en République démocratique du Congo (RDC), l'inquiétude face au risque de propagation de la maladie reste présent. Mais une prise en charge rapide du malade permet d'éviter la contamination et d'améliorer les chances de survie.

La période d’incubation, c'est-à-dire le temps écoulé entre l’infection et l’apparition des symptômes, varie de 2 à 21 jours. Une personne n'est contagieuse que lorsque les symptomes sont apparus. 

La fièvre hémorragique Ebola comporte deux phases dans l'apparition des symptômes.

Deux phases de la maladie

Lors de la première phase, les symptômes suivants sont observés chez le malade : apparition brutale de fièvre, douleurs musculaires, faiblesse intense, maux de tête, irritation de la gorge. 

De nouveaux symptômes apparaissent ensuite dans les trois à quatre jours et marquent la deuxième phase de la maladie : vomissements, diarrhée, éruption cutanée, insuffisance rénale et hépatique. Des hémorragies internes et externes (localisées ou profuses) peuvent également survenir.

En cas d'apparition de fièvre suspecte ou des symptômes décrits, les personnes doivent consulter au plus vite un médecin. Le patient pourra alors être soumis à un examen biologique. Seule une analyse en laboratoire permet de déterminer si une personne est infectée par le virus.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles