Le président d'Afrique du Sud, Jacob Zuma, se voit poussé vers la sortie par son propre parti, l'ANC. Malgré cette déroute, il espère se maintenir encore plusieurs mois.