Monde – Publié le 17 octobre à 08:00 – Mis à jour le 17 octobre 2017 à 15:37

Catalogne : deux dirigeants indépendantistes placés en détention

Catalogne : deux dirigeants indépendantistes placés en détention «
Play

Portugal : un village entier détruit par...

»
Play

Brigitte Macron s'engage contre le harcè...

Une juge d'instruction a placé lundi soir en détention les deux dirigeants des principales associations indépendantistes de Catalogne, ayant une très forte capacité de mobilisation, ce qui risque d'envenimer encore la crise entre Madrid et la région.

Jordi Sanchez et Jordi Cuixart, inculpés pour sédition par l'Audience nationale, un tribunal chargé notamment des affaires de sécurité nationale, ont été écroués à la prison de Soto del Real, non loin de Madrid, en début de soirée.

L'annonce de leur placement en détention a entraîné dans toute la Catalogne des concerts de casseroles, en signe de protestation, alors que l'Espagne s'enfonce chaque jour un peu plus dans une crise politique sans précédent depuis qu'elle a retrouvé la démocratie.

Cette crise oppose Madrid aux séparatistes au pouvoir dans cette région grande comme la Belgique et qui menacent de déclarer l'indépendance de manière unilatérale, sur le fondement d'un référendum d'autodétermination organisé le 1er octobre malgré son interdiction par la justice et qu'ils estiment avoir remporté avec 90% des voix et 43% de participation.

Jordi Cuixart et Jordi Sanchez sont soupçonnés d'avoir encouragé des centaines de personnes le 20 septembre à Barcelone à bloquer la sortie d'un bâtiment où des gardes civils menaient des perquisitions, en lien, justement, avec l'organisation du référendum.

Ces gardes civils y étaient restés bloqués jusqu'au milieu de la nuit.

Les associations de Jordi Cuixart et de Jordi Sanchez, Omnium Cultural et l'Assemblée nationale catalane (ANC), sont les fers de lance de l'indépendantisme en Catalogne, divisée presque à parts égales entre les partisans du maintien au sein de l'Espagne et ceux de la sécession.

AFP