Monde – Publié le 13 juillet à 07:40 – Mis à jour le 13 juillet 2017 à 08:41

Condamné pour corruption, Lula va faire appel

Condamné pour corruption, Lula va faire appel «
Play

Adrien Quatennens : "La motivation même...

»
Play

Donald Trump attendu à Paris ce matin

L'ancien président du Brésil a été condamné hier à neuf ans et six mois de prison pour corruption et blanchiment d'argent dans le scandale Petrobras. Une décision qu'il va contester en appel pour préserver ses chances de concourir à la présidentielle de 2018.

L'ex-président brésilien Lula, icône de la gauche, a été condamné mercredi à près de dix ans de prison pour corruption, une sentence qu'il va contester en appel pour préserver ses chances de concourir à la présidentielle de 2018.

Luiz Inacio Lula da Silva, dont le charisme a contribué à rehausser la stature internationale du Brésil lors de ses deux mandats (de 2003 à 2010), a été condamné en première instance à neuf ans et six mois de prison pour corruption et blanchiment d'argent. Mais il restera en liberté en attendant le jugement en appel.

La condamnation est venue du bureau de Sergio Moro, juge emblématique de l'opération "Lavage-Express" qui a déjà mis sous les verrous des dizaines d'hommes politiques de tous bords impliqués dans le méga-scandale de corruption autour de la compagnie pétrolière publique Petrobras.

"La responsabilité d'un président de la République est énorme, et par conséquent sa culpabilité aussi", a insisté le juge dans sa sentence.

AFP