High-Tech – Publié le 06 avril à 17:36 – Mis à jour le 14 avril 2015 à 16:41

Un casque futuriste à 400.000 dollars pour les pilotes de l'US Air Force

Un casque futuriste à 400.000 dollars pour les pilotes de l'US Air Force «
Play

Syrie : les 300 Kurdes enlevés par des i...

»
Play

Un ultranationaliste nommé au ministère...

Un casque futuriste à 400.000 dollars pour les pilotes de l'US Air Force

Les avions de chasse F-35, toujours en cours de développement, seront équipés d'un casque intelligent permettant, entre autres, de voir à travers l'appareil. Mais le casque accumule les bévues.

Le  F-35 Lightning II est de loin le programme militaire le plus cher et le plus ambitieux de l'histoire de l'armée américaine. Le développement de ce chasseur furtif de dernière génération qui a effectué ses premiers vols en 2006, a aussi bien dérapé en terme de calendrier que de coût. A 160 millions de dollars l'unité, le prix de cet appareil ultra-sophistiqué fabriqué par Lockheed Martin dépasse celui de ses concurrents.

Photo : US Air Force

Le seul casque qui viendra équiper les cockpits atteint la bagatelle de 400.000 dollars pièce. Sa principale force : il permettra aux pilotes de voir à travers leur appareil. Le F-35 embarque six caméras qui seront les yeux extérieurs du pilote. A travers elles, il pourra voir l'environnement extérieur de l'appareil, et les images s'adapteront, suivant que le pilote tourne la tête à gauche ou à droite, ou regarde à ses pieds, en direction du sol.

Les informations collectées s'affichent sur la visière du casque. Il s'agit d'un système de viseur tête haute, semblable à l'affichage tête haute pour une voiture, où des données peuvent être visualisées directement sur le verre du pare-brise. Le casque embarque également un système de visée nocturne.

Al Norman, fait partie de ceux qui ont pu tester le fameux casque. Le  Washington Post a recueilli son témoignage :

Quand le casque est réglé correctement aux yeux du pilote, vous entrez quasiment dans un autre monde, où toute l'information arrive. Vous pouvez regarder à travers les yeux du chasseur et observer le monde tel que lui le voit.

Comme  l'avion dans son ensemble, le casque a lui aussi connu quelques ratés et problèmes techniques qui ont pesé sur le calendrier. Son système résistait mal aux turbulences, créant un phénomène de latence dans les images retransmises, et en bout de chaîne, des nausées aux pilotes...

Dans la liste des autres griefs, on retrouve aussi la formation d'un halo vert en conditions nocturnes. Des interférences pouvaient également se produire entre des casques de différents F-35 volant en escadrille. Gênant, lorsque l'on sait que le partage de données fait justement partie des avantages du casque

Mais aujourd'hui, le lieutenant-général Chris Bogdan de l'US Air Force, qui supervise le programme de développement du F-35, assure que la plupart des problèmes ont été résolus. L'officier a récemment déclaré aux médias américains que le casque "n'était plus sa liste de ses 10 plus grandes inquiétudes".

Aujourd'hui, le casque n'est toujours pas opérationnel dans sa troisième version et des correctifs doivent encore être apportés. Avec ses huit millions de lignes de code, le F-35 fait figure de véritable ordinateur volant. Avec son lot de bugs.

Guillaume Jacquot (@Algdelest) - rédaction web de CNews (Photo :