Espace – Publié le 29 mars à 14:24 – Mis à jour le 29 mars 2014 à 16:15

Une nouvelle planète découverte aux confins du système solaire

Une nouvelle planète découverte aux confins du système solaire «
Play

La Chine, première sur la peine de mort

»
Play

La détermination d'une mère pour faire r...

Une nouvelle planète découverte aux confins du système solaire

La revue scientifique Nature a annoncé la découverte par deux astronomes américains d'une planète naine localisée aux limites supposées de notre système solaire. Baptisée "2012 VP 113", elle a un diamètre d'environ 450 kilomètres et semble recouverte de glace.

La découverte des astronomes américains Scott Sheppard et Chad Trujillo, réalisée grâce à un télescope au Chili, permet d'en espérer d'autres du même genre dans le "nuage d'Oort" une partie du système solaire située au-delà de la "ceinture de Kuiper", dans laquelle se trouve notamment Pluton. Une autre planète naine, "Sedna" (1.000 kilomètres de diamètre), avait déjà été détectée il y a une dizaine d'années dans cette zone.

A 11 milliards de kilomètres du Soleil

Evoluant à 80 unités astronomiques du Soleil (80 fois la distance Terre-Soleil, 149.600.000 kilomètres), soit près de 12 milliards de kilomètres, "2012 VP 113" montre que l'influence gravitationnelle de celui-ci atteint des distances insoupçonnées par les scientifiques. Son nom officiel fait référence au vice-président américain Joe Biden, l'équipe responsable de sa localisation l'appelant d'ailleurs, dans l'intimité, "VP" ou "Biden".

Notre système solaire est-il beaucoup plus étendu que supposé ? Les espoirs de découverte d'une "Super Terre", serpent de mer de la planétologie depuis de nombreuses années, n'en sont que ravivés.

Christophe Guirard (illustration Reuters)