Tonga: pompe royale aux funérailles de Tupou V

Des funérailles, conformes à la pompe royale de l'archipel, ont été organisées mardi à Tonga, pour le roi George Tupou V, monarque excentrique et réformateur, décédé la semaine dernière.[AFP]

Des funérailles, conformes à la pompe royale de l'archipel, ont été organisées mardi à Tonga, pour le roi George Tupou V, monarque excentrique et réformateur, décédé la semaine dernière.

Passionné par les uniformes militaires, Tupou V, 63 ans, aimait mener grand train. Toutefois, ses six années de règne resteront dans l'histoire du dernier royaume du Pacifique sud comme celles ayant ouvert la voie à la démocratisation du pays.

Rapatrié lundi d'un hôpital de Hong-Kong, la dépouille du roi a été veillée toute la nuit par les Tongiens (115.000 habitants), dans la salle du trône du Palais où elle était exposée sur un imposant catafalque en bois.

Plusieurs centaines d'hommes, vêtus d'un costume sombre et la taille ceinte du traditionnel ta'ovala (natte en végétaux), ont porté le catafalque sur 300 mètres, jusqu'à la tombe du roi.

Au son d'un orchestre militaire, le frère cadet du défunt, qui va lui succéder, Tupou VI, et sa femme, la reine Nanasipau'u, entourés d'autres membres de la famille régnante, marchaient en tête du cortège, arborant de grandes nattes en signe de deuil.

Une salve de 21 coups de canon a été tirée tandis que les cloches de l'église Free Wesleyan résonnaient dans la capitale Nuku'alofa, où des centaines d'habitants étaient rassemblés, pour accompagner la procession.

"C'est très émouvant. En dépit des divergences politiques dans l'île, quand il s'agit de notre roi, notre culture, rien d'autre ne compte", a déclaré à l'AFP Tafolosa Bloomfield.

"C'est incroyable de voir cela", a pour sa part déclaré Daphne Manu, une Tongienne venue des Etats-Unis, montrant du doigt la foule d'habitants, en costumes traditionnels polynésiens.

A l'instar de la plupart des bâtiments, le palais royal était orné de rubans noirs et violets et l'activité économique était arrêtée à Nuku'alofa.

"C'est un évènement majeur qui nous affecte tous. C'est notre roi et nous éprouvons tant de respect à son égard", a déclaré Sandra Fifita, membre du ministère du Tourisme, réprimant une larme.

George Tupou V, qui n'était pas marié, était le descendant direct du roi Tupou I, qui fonda la dynastie au milieu du 19ème siècle.

Tupou I, converti au christianisme après l'arrivée des missionnaires, a été proclamé roi en 1845. Ancien protectorat britannique, Tonga, situé à 2.000 km au nord-est de la Nouvelle-Zélande, est devenu indépendant en 1970 et est membre du Commonwealth.

Vous aimerez aussi

Les ministres du Commerce et des délégués se rencontrent pour trouver un nouvel accord de libre-échange à Danang, le 9 novembre 2017 au Vietman [Na Son Nguyen / POOL/AFP/Archives]
libre-échange Asie-Pacifique : 11 pays font renaître le TPP sans Washington
Nouvelle-Zélande Un bateau transportant 50 personnes disparaît dans le Pacifique
Science Une île apparue dans le Pacifique pourrait renseigner la Nasa sur la vie sur Mars

Ailleurs sur le web

Derniers articles