Scarlett Johansson et Eva Longoria à la convention démocrate

Les actrices Scarlett Johansson et Eva Longoria ainsi que le chanteur Marc Anthony, apporteront un peu de glamour jeudi, à la dernière soirée de la convention démocrate de Charlotte (Caroline du nord), avant le discours du président Barack Obama. [GETTY IMAGES NORTH AMERICA] Les actrices Scarlett Johansson et Eva Longoria ainsi que le chanteur Marc Anthony, apporteront un peu de glamour jeudi, à la dernière soirée de la convention démocrate de Charlotte (Caroline du nord), avant le discours du président Barack Obama. [GETTY IMAGES NORTH AMERICA]

Les actrices Scarlett Johansson et Eva Longoria ainsi que le chanteur Marc Anthony, apporteront un peu de glamour jeudi, à la dernière soirée de la convention démocrate de Charlotte (Caroline du nord), avant le discours du président Barack Obama.

Selon le programme, c'est Marc Anthony, l'ancien mari d'origine portoricaine de la chanteuse Jennifer Lopez, qui a été chargé de chanter l'hymne national en fin d'après-midi.

New-Yorkaise résolument démocrate, l'actrice Scarlett Johansson interviendra vers 20H00 (00H00 GMT), avant que l'actrice Eva Longoria, Texane d'origine mexicaine, ne vienne parler d'éducation et du rêve américain vers 20H30 (0OH30 GMT).

Plusieurs autres célébrités devraient également monter sur scène jeudi soir, dont la chanteuse Mary J. Blige et le chanteur de Caroline du Nord James Taylor.

Caroline Kennedy, fille de l'ancien président assassiné John F. Kennedy, figure également au programme.

Le discours de Barack Obama est prévu à 22H10 (00H10 GMT), après celui de son vice-président Joe Biden.

Les stars américaines sont plus souvent démocrates que républicaines. A la convention républicaine, la semaine dernière à Tampa (en Floride), la seule personnalité d'Hollywood à avoir pris la parole avait été l'acteur et réalisateur Clint Eastwood, dont le dialogue confus avec un Barack Obama invisible représenté par une chaise vide, est depuis la cible de nombreuses parodies.

 

Et aussi 

André Kaspi : "Ceux qui ont voté pour Obama sont déçus"

Les stars qui soutiennent Barack Obama

Vous aimerez aussi

Donald Trump Tout savoir sur Hope Hicks, la directrice de la communication de la Maison Blanche qui vient de démissionner
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a balayé les accusation américaine d'ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016, le 17 février à Munich (Allemagne) lors de la conférence annuelle sur la sécurité. [Thomas KIENZLE / AFP]
Présidentielle américaine «Baratin», «fantasme» : Moscou balaie les accusations d'ingérence électorale
Etats-Unis Oprah Winfrey n'a pas l'intention de se présenter à la présidentielle américaine

Ailleurs sur le web

Derniers articles