Angelina Jolie rend visite aux réfugiés syriens

L'actrice américaine Angelina Jolie, envoyée spéciale du chef du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), s'est rendue jeudi dans un camp de réfugiés syriens à la frontière turque, sa deuxième visite en Turquie depuis l'été 2011, ont rapporté les médias turcs. [AFP] L'actrice américaine Angelina Jolie, envoyée spéciale du chef du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), s'est rendue jeudi dans un camp de réfugiés syriens à la frontière turque, sa deuxième visite en Turquie depuis l'été 2011, ont rapporté les médias turcs. [AFP]

L'actrice américaine Angelina Jolie, envoyée spéciale du chef du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), s'est rendue jeudi dans un camp de réfugiés syriens à la frontière turque, sa deuxième visite en Turquie depuis l'été 2011, ont rapporté les médias turcs.

La star, accompagnée du patron du HCR, Antonio Guterres, s'est déplacée dans un camp constitué de bâtiments préfabriqués situé dans la province de Kilis, dans le sud-est de la Turquie, afin d'y rencontrer les habitants Syriens et déjeuner avec eux, selon les chaînes de télévision.

Cette petite ville temporaire, située en face d'un poste-frontière séparant la Turquie et la Syrie qui est tombé aux mains des rebelles syriens en juillet, abrite plus de 12.000 réfugiés qui y disposent de conditions relativement bonnes avec une crèche, une école, un dispensaire et une mosquée notamment.

L'actrice devait aussi visiter un autre camp de Syriens situé à quelques dizaines de kilomètres plus au nord, dans la province voisine de Gaziantep, selon les autorités turques.

La star doit rencontrer vendredi à Ankara les dirigeants turcs.

Angelina Jolie, qui avait déjà visité en juin 2011 un camp de Syriens en Turquie, s'est rendue mardi et mercredi en Jordanie et au Liban pour rencontrer les réfugiés syriens dans ces pays.

La Turquie, qui partage une frontière de 900 km avec la Syrie, accueille actuellement dans plusieurs camps quelques 80.000 réfugiés syriens qui ont fui le conflit dans leur pays.

Le nombre de réfugiés syriens dans les pays limitrophes a dépassé le cap des 250.000, avait déploré mardi le HCR.

Vous aimerez aussi

Le président russe Vladimir Poutine avec son homologue français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte le 24 mai 2018 à Saint-Pétersbourg [Dmitry LOVETSKY / POOL/AFP]
Diplomatie Iran, Syrie, Ukraine : Macron veut des «initiatives communes» avec Poutine
Terrorisme Syrie : les forces kurdes annoncent la capture du jihadiste français Adrien Guihal
Des combattants gouvernementaux progressent en direction de positions du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le quartier de Hajar al-Aswad dans le sud de Damas. Photo fournie par l'agence officielle syrienne SANA, le 14 mai 2018 [Handout / SANA/AFP/Archives]
Conflit Le régime syrien a pris le contrôle total de Damas après avoir chassé Daesh

Ailleurs sur le web

Derniers articles