L'avion d'Ann Romney contraint de se poser en urgence

L'épouse du candidat républicain à la Maison Blanche, Ann Romney, le 18 septembre 2012, à Dallas, au Texas [Nicholas Kamm / AFP/Archives] L'épouse du candidat républicain à la Maison Blanche, Ann Romney, le 18 septembre 2012, à Dallas, au Texas [Nicholas Kamm / AFP/Archives]

L'avion qui transportait l'épouse du candidat républicain à la Maison Blanche, Ann Romney, a dû se poser en urgence vendredi à Denver dans le Colorado (ouest) après que de la fumée a envahi la cabine, une manoeuvre qui n'a pas fait de blessés, selon un porte-parole.

"L'avion s'est posé et tout le monde va bien", a déclaré ce porte-parole de la campagne de Mitt Romney.

Ann Romney voyageait vers la côte ouest dans un avion spécialement affrété. Son mari faisait campagne dans le Nevada (ouest) au moment de l'incident et il devait être vendredi soir à San Francisco.

La porte-parole de Mme Romney, Andrea Saul, a posté une photo sur Twitter où l'on voit une équipe de secours monter à bord de l'avion sur le tarmac de l'aéroport de Denver.

Elle a également donné quelques éléments, toujours sur Twitter, concernant les causes de l'incident: "Cause de l'atterrissage d'urgence d'Ann Romney, apparemment un feu d'origine électrique".

C'est le deuxième problème d'avion pour le couple Romney dans le Colorado en moins d'une semaine. En effet, Mitt Romney aurait dû se rendre dimanche dernier dans la ville de Pueblo mais il a dû renoncer à cette réunion publique après qu'un petit avion s'est écrasé près de l'aéroport où il devait atterrir.

Mme Romney était auparavant vendredi dans l'Iowa (centre), où elle a notamment exhorté sur une radio les républicains qui critiquent son mari pour ses gaffes à "arrêter", les enjoignant à se rendre compte de la chance qu'ils avaient de l'avoir comme candidat.

A moins de sept semaines de l'élection, Ann Romney prend une part de plus en plus importante dans la campagne de son mari, apparaissant seule ou à ses côtés dans de nombreuses réunions publiques ou émissions télévisées.

 

Et sur DirectMatin.fr :

Sous la pression, Romney publie sa feuille d'impôts

Obama reprend son thème du "changement"

Plus de 50.000 dollars de chèques volés au QG d'Obama

Vous aimerez aussi

Donald Trump Tout savoir sur Hope Hicks, la directrice de la communication de la Maison Blanche qui vient de démissionner
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a balayé les accusation américaine d'ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016, le 17 février à Munich (Allemagne) lors de la conférence annuelle sur la sécurité. [Thomas KIENZLE / AFP]
Présidentielle américaine «Baratin», «fantasme» : Moscou balaie les accusations d'ingérence électorale
Etats-Unis Oprah Winfrey n'a pas l'intention de se présenter à la présidentielle américaine

Ailleurs sur le web

Derniers articles