Thibault : "La CGT n'a pas de candidat"

Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault met en garde contre la réélection de Nicolas Sarkozy, en affirmant qu'"avec un deuxième mandat, l'addition serait particulièrement lourde" pour les salariés, dans un entretien au Monde daté de mardi.[AFP/Archives]

Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault met en garde contre la réélection de Nicolas Sarkozy, en affirmant qu'"avec un deuxième mandat, l'addition serait particulièrement lourde" pour les salariés, dans un entretien au Monde daté de mardi.

"Imagine-t-on alors ce que serait la situation en 2017 ? Que resterait-il du Code du travail, des conventions collectives, de la Sécurité sociale si Nicolas Sarkozy faisait un deuxième mandat ?", s'interroge Bernard Thibault.

Il affirme qu'"avec un deuxième mandat, l'addition serait particulièrement lourde".

Interrogé sur l'engagement de la CGT contre Nicolas Sarkozy, Bernard Thibault observe que le président-candidat "fait siffler la CGT dans ses meetings, comme en 2007".

"Il n'a pas changé. Il veut bien recevoir les félicitations de Laurence Parisot, qui pour le Medef qualifie son action d'+extraordinaire+, mais pas les critiques du premier syndicat de salariés", ajoute-t-il.

Selon le numéro un de la CGT, "c'est très révélateur de son intention de piétiner les corps intermédiaires, qui sont des obstacles à ses objectifs".

Bernard Thibault assure que "la CGT n'a pas de candidat à l'élection présidentielle".

Interrogé sur sa succession, officiellement ouverte en vue du congrès de mars 2013 à Toulouse, M. Thibault indique "ne pas avoir capté de velléités de le mettre hors jeu à la CGT avant la fin du mandat".

Bernard Thibault proposera le nom d'un successeur le 17 avril lors d'une réunion de la commission exécutive et le comité confédéral se réunira fin mai, a-t-on appris lundi auprès de la CGT.

Vous aimerez aussi

L'ex-président brésilien  (2003-2011) Luiz Inacio Lula da Silva à Sao Bernardo do Campo le 7 avril 2018.  [Miguel SCHINCARIOL / AFP]
Brésil Lula dit à son parti qu'il est libre de trouver un autre candidat à la présidentielle
scrutin Costa Rica : Carlos Alvarado vainqueur de la présidentielle
élection Présidentielle en Egypte : Sissi réélu avec plus de 97,08% des voix

Ailleurs sur le web

Derniers articles