Jean-Luc Mélenchon, le "nouveau Bernard Tapie" selon Marine Le Pen

La candidate du Front national, Marine Le Pen, a qualifié jeudi son adversaire du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, de "nouveau Bernard Tapie", "gros bourgeois qui joue le populaire" pour ramener des voix au PS.[AFP]

La candidate du Front national, Marine Le Pen, a qualifié jeudi son adversaire du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, de "nouveau Bernard Tapie", "gros bourgeois qui joue le populaire" pour ramener des voix au PS.

"Jean-Luc Mélenchon, c'est le nouveau Bernard Tapie", "le gros bourgeois qui joue le populaire pour essayer de ramener au parti +bobo+ qu'est le Parti socialiste les voix de ceux qui travaillent et de ceux qui souffrent de cette politique depuis 30 ans", a déclaré la dirigeante frontiste sur le plateau du JT de France 2.

"Et d'ailleurs il use des mêmes thématiques, il insulte le Front national en permanence, (l'accuse) de tous les maux, avec l'outrance et la vulgarité qui le caractérisent. C'est Bernard Tapie, j'ai l'impression de revoir exactement le même personnage, c'en est étonnant d'ailleurs", a ajouté Marine Le Pen.

Ministre de la ville PS (1992-1993), Bernard Tapie avait pendant un temps incarné l'anti-lepénisme avant d'être rattrapé par les affaires.

Aujourd'hui créditée de 13 à 17% d'intentions de vote au 1er tour par les sondages, Marine Le Pen est donnée à une distance de 10 à 16 points du duo de tête Sarkozy-Hollande, et, selon plusieurs instituts, au coude-à-coude pour la 3e place avec Jean-Luc Mélenchon.

La patronne du FN a réaffirmé qu'elle ne craignait pas M. Mélenchon, jugeant que "la baudruche révolutionnaire vient de se dégonfler" parce que "(son) seul objectif c'est de battre Marine Le Pen, mais c'est ce que fait le système depuis 30 ans".

"Moi, je n'ai pas participé à un gouvernement socialiste comme M. Mélenchon. Voyez-vous, je n'ai pas privatisé à tour de bras, je n'ai pas libéralisé les services publics. C'est leur politique depuis 30 ans, donc ce système-là, il lutte contre la seule qui est capable de véritablement changer les choses", a-t-elle ajouté.

Vous aimerez aussi

FN Pour Marine Le Pen, les Français doivent être prioritaires dans l'accès au logement
Marion Maréchal le 22 février 2018 dans le Maryland lors d'un rassemblement conservateur [JIM WATSON / AFP]
Politique Marion Maréchal lance son école de sciences politiques à Lyon
Politique Marion Maréchal ne s'appelle plus Le Pen

Ailleurs sur le web

Derniers articles