Ayrault prend le problème marseillais à bras le corps

Jean-Marc Ayrault a déclaré jeudi que "le destin de l'agglomération marseillaise" était "une question d'intérêt national", annonçant qu'il se rendrait dans la ville lundi et mardi prochains, à l'issue de d'une réunion interministérielle à Matignon consacrée à la ville. [AFP] Jean-Marc Ayrault a déclaré jeudi que "le destin de l'agglomération marseillaise" était "une question d'intérêt national", annonçant qu'il se rendrait dans la ville lundi et mardi prochains, à l'issue de d'une réunion interministérielle à Matignon consacrée à la ville. [AFP]

Jean-Marc Ayrault a déclaré jeudi que "le destin de l'agglomération marseillaise" était "une question d'intérêt national", annonçant qu'il se rendrait dans la ville lundi et mardi prochains, à l'issue de d'une réunion interministérielle à Matignon consacrée à la ville.

"Le destin de l'agglomération marseillaise est une question d'intérêt national, sortir Marseille de ses difficultés est un impératif", a déclaré le Premier ministre au cours d'une conférence de presse, se disant convaincu que l'agglomération avait "des atouts extraordinaires".

Il a annoncé un "renfort de 205 policiers et gendarmes à Marseille" et la création d'une nouvelle Zone de sécurité prioritaire pour les quartiers du sud de la cité phocéenne.

Matignon a également assuré que "la justice se mobilise aussi avec de nouvelles directives pénales", le Premier ministre citant entre autres "le renforcement des moyens de l'administration pénitentiaire".

Vous aimerez aussi

Politique Le gouvernement pourrait réduire les aides à l'emploi si le chômage baisse
80 km/h : Edouard Philippe « assume »
Sécurité routière Limitation à 80 km/h : Edouard Philippe «assume»
Le patron de La République en marche, Christophe Castaner, à Paris le 15 mai 2018 [Eric FEFERBERG / AFP/Archives]
Impôts La taxe d'habitation sera-t-elle maintenue pour les résidences secondaires ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles