Fillon : un président Hollande "aux abois", le chômage s'aggravera

François Fillon, candidat à la présidence de l'UMP, a vu lundi en François Hollande un président "aux abois" voulant masquer son "désarroi" et a prédit une aggravation du chômage dans deux ans. [AFP] François Fillon, candidat à la présidence de l'UMP, a vu lundi en François Hollande un président "aux abois" voulant masquer son "désarroi" et a prédit une aggravation du chômage dans deux ans. [AFP]

François Fillon, candidat à la présidence de l'UMP, a vu lundi en François Hollande un président "aux abois" voulant masquer son "désarroi" et a prédit une aggravation du chômage dans deux ans.

Sur Europe 1, l'ex-Premier ministre a assuré que les annonces présidentielles de la veille ne sont "absolument pas à la mesure de la situation".

"On a eu l'impression d'un président un peu aux abois qui parle beaucoup de calendrier, de méthode, qui fait acte d'autorité pour dissimuler au fond un profond désarroi lié à la manière dont il a été élu", selon le député de Paris.

Pour lui, M. Hollande a été élu "en disant aux Français : il n'y a pas vraiment de crise, il y a Sarkozy qui est un problème pour le pays, on va changer de président et tout ira mieux".

"Le changement, c'était pour maintenant", c'est désormais "pour dans deux ans et ce n'est pas un changement parce que ce que François Hollande a annoncé ne peut conduire qu'à l'augmentation du chômage et des difficultés des Français", selon M. Fillon. "Dans deux ans, on sera dans une situation - si rien ne change - bien plus mauvaise encore qu'aujourd'hui", a-t-il dit.

Vous aimerez aussi

Politique Robert Bourgi revient sur l'affaire François Fillon
Politique Qu'est devenu François Fillon ?
François Fillon au côté de son épouse Penelope Fillon, lors d'un meeting de campagne, le 29 janvier 2017 à Paris [Eric FEFERBERG / POOL/AFP/Archives]
Scandale «Penelopegate» : un an après les premières révélations, où en est l'enquête ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles