Montebourg : le plan social de PSA n'est toujours "pas acceptable"

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a réaffirmé jeudi que le plan de restructuration de PSA, qui prévoit la suppression de 8.000 postes en France, restait "inacceptable en l'état" et a demandé le "rétrécissement de (son) ampleur". [AFP] Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a réaffirmé jeudi que le plan de restructuration de PSA, qui prévoit la suppression de 8.000 postes en France, restait "inacceptable en l'état" et a demandé le "rétrécissement de (son) ampleur". [AFP]

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a réaffirmé jeudi que le plan de restructuration de PSA, qui prévoit la suppression de 8.000 postes en France, restait "inacceptable en l'état" et a demandé le "rétrécissement de (son) ampleur".

"Nous avons besoin de nous unir pour sauver Peugeot", a ajouté le ministre interrogé sur France Inter. Il a demandé des "efforts à tout le monde y compris aux actionnaires".

Vous aimerez aussi

Automobile Les prix de l'essence et du diesel vont continuer de grimper
Un membre de la sécurité du parti anti-immigration AfD  au congrès du parti à Hanovre le 2 décembre 2017 [Julian Stratenschulte / DPA/AFP/Archives]
Politique En Allemagne, l'extrême droite courtise les salariés de l'automobile
Contrôle technique : attention aux nouveautés
Automobile Contrôle technique : attention aux nouveautés

Ailleurs sur le web

Derniers articles