Vote des étrangers : "l'engagement sera tenu"

La droit de vote des étrangers aux élections locales sera mis en place, assure l'entourage du président de la République La droit de vote des étrangers aux élections locales sera mis en place, assure l'entourage du président de la République[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

L'engagement pris par François Hollande au cours de la campagne présidentielle d'élargir le droit de vote aux étrangers non communautaires lors des élections locales "sera tenu", a indiqué mardi l'entourage du président de la République, interrogé par l'AFP.

"Le processus est engagé depuis l'installation de l'exécutif et l'engagement sera tenu, quelles que soient les positions des uns et des autres", a-t-on déclaré de même source.

Cécile Duflot, ministre du Logement avait déjà assuré mardi sur France Inter que cet engagement serait mis en oeuvre en 2013. Un autre ministre, Alain Vidalies (PS, Relations avec le Parlement), a parlé lui aussi de 2013, sur BFMTV, mais en ajoutant "probablement".

Quant à Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, il avait semblé émettre des réserves, jugeant que ce n'était pas "une revendication forte" de la société, ni un "élément puissant d'intégration".

Il appartient désormais à Matignon de décider de la méthode, à savoir passer par la voie parlementaire ou recourir à un référendum.

"J'accorderai le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans", stipulait le 50e engagement de François Hollande.

Lire aussi : 

75 députés PS lancent un appel en faveur du droit de vote des étrangers

Vous aimerez aussi

Politique Édouard Philippe ironise sur le «petit coefficient» de la «marée populaire» du samedi 26 mai
Environnement Glyphosate : des ONG lancent une pétition contre l'herbicide
Gouvernement Edouard Philippe annule un déplacement en Israël et dans les territoires palestiniens

Ailleurs sur le web

Derniers articles