Poutou souhaite une opposition à la gauche du gouvernement

Philippe Poutou, le 7 février 2012 à Montpellier [Pascal Guyot / AFP/Archives] Philippe Poutou, le 7 février 2012 à Montpellier [Pascal Guyot / AFP/Archives]

Philippe Poutou, l'ancien candidat du NPA à la présidentielle, appelle, jeudi dans Libération, à la construction d'une "opposition à la gauche du gouvernement", estimant avant la manifestation de dimanche contre le traité européen que "la rue doit se faire entendre".

"Il n'y a rien à attendre du gouvernement Hollande-Ayrault (...) C'est pour ça que l'objectif politique de cette rentrée, c'est de construire une opposition qui soit à la gauche de ce gouvernement. On n'a pas d'illusions à se faire et nous n'avons pas le droit d'attendre", écrit l'ancien candidat du parti d'Olivier Besancenot dans cette tribune.

"Les élections ne font pas tout", "la colère existe mais cela ne suffit pas", ajoute Philippe Poutou selon lequel "le changement, le vrai changement viendra d'en bas, du monde des opprimés".

"Il y en a marre de ce monde sans autre perspective que la dégradation du niveau de vie de la majorité de la population (...) Il n'y a pas de fatalité, le +désordre+ provient de cette organisation économique dirigée par les capitalistes et les financiers. Les choses doivent changer radicalement", poursuit-il.

Philippe Poutou souligne que le NPA appelle à la manifestation du 30 septembre à Paris contre la ratification du traité budgétaire européen (en débat la semaine prochaine à l'Assemblée nationale) et qu'il souhaite aussi "préparer une marche nationale contre les licenciements".

Vous aimerez aussi

Politique Philippe Poutou appelle à une «radicalisation de la contestation politique»
programme Présidentielle 2017 : le programme de Philippe Poutou
portrait Tout savoir sur Philippe Poutou, le candidat du NPA à la présidentielle

Ailleurs sur le web

Derniers articles