Bruno Le Maire : Si Sarkozy veut revenir, personne ne pourra s'y opposer

Bruno Le Maire, le 15 septembre 2012 à Samoens en Haute-Savoie [Philippe Desmazes / AFP/Archives] Bruno Le Maire, le 15 septembre 2012 à Samoens en Haute-Savoie [Philippe Desmazes / AFP/Archives]

L'ex-ministre Bruno Le Maire a prévenu mardi que si l'ancien président Nicolas Sarkozy revenait dans le jeu politique, les ténors de l'UMP, "quels qu'ils soient", devraient lui "laisser la place".

"Il suit attentivement ce qui se passe aujourd'hui en France (...) Il est inquiet de la situation économique et de l'effondrement du pays, donc il suit cela attentivement. Ce que j'ai constaté aussi, c'est que c'est un homme en pleine forme, très déterminé. Ensuite, la décision de revenir ou de ne pas revenir lui appartient totalement", a déclaré le député de l'Eure, invité de l'émission "Preuve par 3" AFP-Public Sénat.

Nicolas Sarkozy a-t-il fait des commentaires sur l'actuelle compétition Fillon-Copé pour la présidence de l'UMP à Bruno Le Maire, qui l'a vu récemment ? "Non, ce qui l'inquiète, c'est plus la situation de la France que ce qui se passe à l'UMP".

"Je pense que si Nicolas Sarkozy revient, eh bien les autres, quels qu'ils soient, quels que soient leur talent et leur capacité, laisseront la place à Nicolas Sarkozy", a lâché M. Le Maire. Personne ne pourra s'opposer à son retour? "Je pense que ça sera difficile", a-t-il dit en souriant.

Jean-François Copé répète à l'envi que "quelle que soit la décision de Nicolas Sarkozy, (il) sera à ses côtés".

Vous aimerez aussi

Nicolas Sarkozy le 4 septembre 2016 à La Baule  [JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP]
Justice Affaire Bygmalion : l'avocat de Nicolas Sarkozy dénonce «une manoeuvre politique grossière»
Valérie Pécresse Qu'est ce que le «bouclier de sécurité» voulu par Valérie Pécresse ?
Élections régionales Régionales : Estrosi et Bertrand donnés gagnants face au FN

Ailleurs sur le web

Derniers articles