Giscard d'Estaing : "exactement le même" traité que celui négocié par Sarkozy

Valery Giscard d'Estaing le 26 août  2012 à Chanceaux-pres-Loches [Alain Jocard / AFP] Valery Giscard d'Estaing le 26 août 2012 à Chanceaux-pres-Loches [Alain Jocard / AFP]

L'ex-président Valéry Giscard d'Estaing a relevé mardi que le texte européen dont les députés commencent la discussion était identique à celui qu'avait négocié Nicolas Sarkozy, c'est-à-dire un traité de bon "comportement" pour l'UE.

"C'est exactement le même", a déclaré VGE, interrogé par Europe 1 sur ce traité de stabilité budgétaire. Quant au paquet croissance que le président François Hollande se félicite d'avoir fait ajouter, "il n'est pas dans le traité, il fait l'objet d'un autre accord", a souligné l'ancien chef de l'Etat.

"C'est un pas dans la bonne direction", selon celui qui pilota la rédaction du traité constitutionnel européen refusé par les Français en 2005. Le président Hollande "a obtenu cette addition, si Nicolas Sarkozy était encore en fonction, il est probable qu'il aurait fait quelque chose de comparable", selon M. Giscard d'Estaing.

Ce document est à ses yeux un "traité de comportement", "des règles de fonctionnement de l'Europe. Ces règles sont bonnes, elles avaient été prévues dès l'origine et n'ont pas été respectées", a-t-il commenté.

"Si on avait respecté le traité de Maastricht, on n'aurait pas eu la crise actuelle, donc j'espère que ce traité sera respecté", a insisté VGE.

Vous aimerez aussi

Le premier ministre grec Alexis Tsipras et le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici, le 8 février 2018 à Athènes [ANGELOS TZORTZINIS / AFP/Archives]
Économie Crise de la dette : l'odyssée grecque proche de la fin
Conflit social SNCF : «Ce n'est pas aux Français de payer cette dette-là», estime Damien Abas, député LR
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, à la sortie du Conseil des ministres, le 11 avril 2018 [LUDOVIC MARIN / AFP/Archives]
Mouvement social Le gouvernement hausse le ton dans le conflit à Air France

Ailleurs sur le web

Derniers articles