Politique – Publié le 05 avril à 20:25 – Mis à jour le 05 avril 2017 à 21:57

Fessenheim : Ségolène Royal met EDF en garde

Fessenheim : Ségolène Royal met EDF en garde «
Play

La chartreuse de Neuville en pleine reno...

»
Play

"Des morts, des enfants... C'est ça le r...

Invitée de Laurence Ferrari, la ministre de l'Environnement et de l'Energie, Ségolène Royal met sévèrement en garde les administrateurs d'EDF qui seraient tentés, jeudi, de voter contre la fermeture programmée de Fessenheim.

"Je mets en garde les administrateurs d'EDF (...) qui porteraient ainsi atteinte à l'intérêt de l'entreprise", qui doit accélérer sa transition vers les énergies renouvelables, a déclaré la ministre sur CNEWS, à la veille d'un conseil d'administration de l'électricien. 

Ce serait un coup porté à EDF si (...) demain les choses ne se passaient pas correctement", a-t-elle ajouté, estimant que le maintien en vie de Fessenheim mobiliserait des investissements qui "ont mieux à faire dans les énergies renouvelables

Les administrateurs de l'électricien doivent se prononcer jeudi sur la demande d'abrogation de l'autorisation d'exploiter la centrale alsacienne (Haut-Rhin). Or l'incertitude règne encore à la veille de cette réunion. Les six administrateurs salariés s'opposeront à une telle demande, jugeant que la fermeture de la doyenne des centrales françaises serait préjudiciable aux emplois et les six représentants de l'Etat ne voteront pas, en raison d'un conflit d'intérêts, le groupe étant détenu à 83,10% par des capitaux publics.

Article rédigé par la rédaction web CNews