Dennis Rodman ruiné, alcoolique et aux portes de la prison

Dennis Rodman, ancien basketteur NBA abonné aux faits divers, risque vingt jours de prison pour des arriérés de pension alimentaires et serait "ruiné", "gravement malade" et "alcoolique", selon ses représentants cités par le Los Angeles Times mardi.[AFP/Getty Images/Archives]

Dennis Rodman, ancien basketteur NBA abonné aux faits divers, risque vingt jours de prison pour des arriérés de pension alimentaires et serait "ruiné", "gravement malade" et "alcoolique", selon ses représentants cités par le Los Angeles Times mardi.

Rodman, 50 ans, doit plus de 810.000 dollars à sa troisième épouse et mère de deux de ses enfants, Michelle Rodman, selon le LA Times. Il vient d'éviter la prison de justesse mais doit repasser devant le tribunal le 29 mai.

Selon le procès verbal, Linnea Willis, l'avocate de l'ancienne star des Chicago Bulls, a déclaré que Rodman était "gravement malade" et à peine en mesure de subvenir à ses propres besoins, sans parler des 5000 dollars de pension parentale qu'il doit à un enfant issu d'un autre mariage.

"En toute sincérité, Dennis est alcoolique", a lâché pour sa part sa conseillère financière Peggy Williams. "Sa maladie l'empêche de trouver du travail. Cette affaire, avec sa femme qui demande le divorce, l'a poussé au bord du gouffre. Il est très affecté et extrêmement malade. Et ça ne fait qu'empirer", a-t-elle ajouté.

Connu pour ses frasques et ses excentricités, Rodman a également été un formidable joueur, spécialiste du rebond et des tâches défensives.

Il a été le meilleur rebondeur de la Ligue pendant sept années de suite et a remporté cinq titres NBA, dont trois avec l'équipe mythique des Chicago Bulls aux côtés de Michael Jordan et Scottie Pippen.

Vous aimerez aussi

La vedette de l'Olympiakos Vasilis Spanoulis saute pour marquer un lay-up face au Panathinaïkos dans le derby d'Athènes pour le compte de l'Euroligue, le 10 avril 2014 dans la salle de la Paix et de l'Amitié [ / AFP/Archives]
basket Basket: Retrouvailles entre l'Olympiakos et le Real en Euroligue
Paul George, des Indiana Pacers, contre les Chicago Bulls en NBA le 24 mars 2014 à Chicago [Jonathan Daniel / AFP/Archives]
basket NBA : Indiana assuré d'être premier à l'Est, Memphis dernier ticket à l'Ouest
Lance Stephenson des Indiana Pacers lors d'un match de NBA, en février 2014 [Andy Lyons / Getty/AFP/Archives]
NBA Indiana pour la 1ère place, les Knicks pour l'honneur

Ailleurs sur le web

Derniers articles