Les deux pilotes de Ford au tapis

Les deux pilotes officiels Ford, Jari-Matti Latvala et Petter Solberg, en tête jeudi soir après l'abandon de Sébastien Loeb, sont partis à la faute vendredi laissant le commandement de la course à mi-journée à Mikko Hirvonen (Citröen).[AFP]

Les deux pilotes officiels Ford, Jari-Matti Latvala et Petter Solberg, en tête jeudi soir après l'abandon de Sébastien Loeb, sont partis à la faute vendredi laissant le commandement de la course à mi-journée à Mikko Hirvonen (Citröen).

"Cela me rappelle les conditions rencontrées en Argentine. C'était très boueux et le brouillard était très dense", a expliqué à l'issue des trois premières spéciales (ES5-ES7) Hirvonen, dernier pilote officiel de la marque aux chevrons après la sortie de route de Sébastien Loeb la veille.

"Dans l'ES5 et l'ES6, à certains endroits on ne voyait pas à dix mètres", a-t-il expliqué en sortant de sa voiture avant de rejoindre son parc d'assistance.

Dans l'ES5, Latvala est sorti de la route noyée sous une pluie battante. Heurtant un rocher, il a plongé dans un fossé et sa voiture est restée d'interminables minutes penchée à 45 degrés avant d'être remise sur ses roues. Dans l'affaire, il devait casser une suspension.

Dans l'ES6, son coéquipier Solberg, qui avait déjà eu des soucis dans la spéciale précédente, brûlait son embrayage en tentant de revenir sur la route après avoir glissé comme bon nombres de pilotes sur ces tronçons de 25 km, nouvellement mis au programme de ce rallye.

A la suite de leurs différents déboires, les pilotes Ford ont définitivement perdu toute chance de gagner cette manche du championnat du monde mais pourraient s'aligner en "rallye2", sorte de "consolation" permise par le règlement qui leur permettrait de reprendre la course samedi avec 15 à 20 minutes de pénalité.

En raison des conditions météo, l'ES10 déjà disputée dans la journée sous le nom d'ES7, a été annulée.

Les pilotes doivent finir cette deuxième journée en repartant sur les deux spéciales du matin ES5/ES8 et ES6/ES9.

Vous aimerez aussi

Le pilote français Sébastien Ogier et son co-pilote Julien Ingrassia sur VW Polo-R lors du Rallye du Portugal près de Amodovar le 4 avril 2014 [Francisco Leong / AFP]
Auto Ogier reprend la tête au Rallye du Portugal
Le pilote français Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia, victorieux du Rallye du Portugal le 14 avril 2013 à Faro [Francisco Leong / AFP]
Auto Rallye : Ogier vainqueur au Portugal
Le pilote français Sébastien Ogier et son co-pilote Julien Ingrassia lors de la deuxième spéciale du rallye du Portugal le 12 avril 2013 à Santa Clara [Francisoc Leong / AFP]
Rallye Rallye du Portugal : Ogier en tête

Ailleurs sur le web

Derniers articles