Voile: Puma reprend la tête de la Volvo Ocean Race

Le monocoque américain Puma a pris la tête dimanche de la 5e étape de la Volvo Race devant les Français de Groupama 4 à l'approche de l'arrivée à Itajaï (Brésil).[AFP/Archives]

Le monocoque américain Puma a pris la tête dimanche de la 5e étape de la Volvo Race devant les Français de Groupama 4 à l'approche de l'arrivée à Itajaï (Brésil).

Groupama 4, skippé par Franck Cammas, avait franchi le Cap Horn en tête vendredi, après une dizaine de jours de navigation difficile dans les mers du sud.

Les Espagnols de Telefonica, qui avaient dû s'arrêter brièvement près d'Ushuaia, à la pointe sud de l'Amérique du Sud, pour réparer leur étrave, alors qu'ils étaient au commandement, sont repartis à la poursuite du duo de tête.

Les premiers devraient atteindre Itajaï mercredi soir ou jeudi.

"La victoire d'étape est tout à fait à notre portée, et les circonstances actuelles de la course la rendent encore plus intéressante", a déclaré Amory Ross, un des équipiers de Puma, skippé par l'Américain Ken Read.

Cette 5e étape a provoqué de gros dégâts au sein de la flotte, à commencer par ceux subis par Telefonica, qui garde toutefois la première place au classement général devant Groupama 4.

Classement général avant l'arrivée de la 5e des 9 étapes au large:

1. Telefonica (ESP/Iker Martinez) 122 points

2. Groupama 4 (FRA/Franck Cammas) 107

3. Camper (NZL/Chris Nicholson) 104

4. Puma (USA/Ken Read) 83

5. Abu Dhabi (UAE/Ian Walker) 55

6.Sanya (CHN/Mike Sanderson) 25 (hors course dans la 5e étape, se déroute vers la Nouvelle-Zélande)

Vous aimerez aussi

Alexis Corbière  : la Une de Charlie Hebdo « est dégueulasse »
Polémique Alexis Corbière : la Une de Charlie Hebdo «est dégueulasse»
V. Rabault : la responsable de l'Unef « respecte la loi »
Polémique La responsable voilée de l'Unef «respecte la loi», selon la députée PS Valérie Rabault
Société La responsable voilée de l'Unef réagit à la polémique

Ailleurs sur le web

Derniers articles