Camara jouera les quarts du Challenge européen

L'arrière du Stade Français, Djibril Camara, jouera jeudi contre Exeter en quart de finale du Challenge européen malgré une procédure de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour trois manquements à des contrôles, a déclaré mardi le directeur du rugby Michael Cheika.[AFP]

L'arrière du Stade Français, Djibril Camara, jouera jeudi contre Exeter en quart de finale du Challenge européen malgré une procédure de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour trois manquements à des contrôles, a déclaré mardi le directeur du rugby Michael Cheika.

"Il va jouer jeudi. Je ne suis pas expert mais je sais qu'il n'est pas dopé", a déclaré Michael Cheika, qui devra se passer de l'arrière Paul Warwick, forfait pour une blessure au dos.

"Il a dû batailler pour trouver sa place dans l'équipe ces 18 derniers mois et là, il trouve enfin sa place", a-t-il ajouté.

"C'est un mec droit, je n'ai aucun doute sur son innocence", a-t-il poursuivi en référence aux trois manquements à l'obligation de localisation du joueur qui ont été signifiés lundi par l'AFLD à la Fédération française de rugby (FFR).

Camara (22 ans) fait partie d'un groupe de "joueurs cibles" dans le cadre du programme de suivi longitudinal de l'AFLD. Un joueur ciblé doit fournir son agenda des trois mois à venir afin de pouvoir faire l'objet de contrôles antidopage inopinés.

"Je ne peux rien faire mais je dis juste qu'il n'était pas caché. Dans les 18 derniers mois, il a eu sept contrôles et quatre se sont révélés négatifs", a souligné Cheika.

Le joueur devrait être convoqué prochainement devant la commission antidopage de la FFR et devant l'AFLD. Dans un cas similaire, la FFR avait suspendu trois mois le joueur de Bayonne Yoann Huget, qui avait vu ensuite cette sanction alourdie d'un mois supplémentaire par l'AFLD.

Selon le Code mondial antidopage, la sanction est théoriquement de deux ans de suspension "lorsque trois manquements aux obligations relatives à la localisation ou aux contrôles manqués seront inexcusables". "Sinon, la sanction prononcée variera entre deux ans et un an, selon les circonstances du cas d'espèce", précise le texte.

Vous aimerez aussi

Romain Teulet, l'arrière de Castres, s'apprête à tenter la transformation d'une pénalité contre Mont-de-Marsan en Top 14 le 20 avril 2013 au stade Pierre-Antoine à Castres [Remy Gabalda / AFP/Archives]
rugby Top 14: Romain Teulet, de Castres, tire sa révérence
Un ballon de rugby [Rémy Gabalda / AFP/Archives]
rugby Rugby : Agen domine La Rochelle dans le duel des prétendants
Les rugbymens de Montpellier saluent leur public après la rencontre face à Grenoble le 12 avril 2014 à Grenoble [Jean-Pierre Clatot / AFP]
rugby Le top 14, toujours fou et flou

Ailleurs sur le web

Derniers articles