Manchester United a l'occasion de se rapprocher du titre

Manchester United espère prendre une option sur le titre de champion d'Angleterre, en cas de succès devant Queens Park Rangers combiné à une défaite de son dauphin City à l'Emirates Stadium chez le troisième, Arsenal, dimanche lors du choc au sommet de la 32e journée[AFP/Archives]

Manchester United espère prendre une option sur le titre de champion d'Angleterre, en cas de succès devant Queens Park Rangers combiné à une défaite de son dauphin City à l'Emirates Stadium chez le troisième, Arsenal, dimanche lors du choc au sommet de la 32e journée.

S'ils devaient compter huit points de retard sur les Red Devils à six journées de la fin, les Citizens, longtemps leaders cette saison, pourraient dire adieu à leur rêve de renouer avec le titre suprême depuis 1968.

"Si nous perdons devant Arsenal et qu'ils battent QPR, oui", ce sera fini, a d'ailleurs reconnu Roberto Mancini.

Mais le manageur italien de City veut rester optimiste malgré les sept points lâchés lors des quatre dernières journées par son équipe. "Nous devons rester positifs pour les sept rencontres à venir. Ca va être plus difficile (de gagner le titre), mais le Championnat n'est pas encore terminé."

Si un joueur peut illustrer à lui seul l'actuelle inconstance de City, c'est Mario Balotelli. Souvent décisif et capable d'exploits sur le terrain (13 buts en Premier League cette saison), l'attaquant italien de 21 ans a, en dehors, trop souvent causé des soucis à son compatriote et son club.

Jeudi, Mancini a d'ailleurs conseillé à Balotelli de faire profil bas après des rumeurs de bagarres dans les vestiaires avec Yaya Toure. Quelques heures plus tard, "Super Mario" était mêlé à un accident de la circulation dans le centre de Manchester.

L'attaquant en est finalement sorti indemne, mais en est-il de même pour le moral des Citizens?

Du côté de United, sérénité et confiance sont en tout cas de mise: "Nous n'avons qu'une chose en tête, gagner chaque match!", prévient le défenseur Rio Ferdinand.

Une boulimie à la portée des hommes d'Alex Ferguson, qui enchaîneront après QPR, avec des matches contre Wigan (19e) et Aston Villa (15e), deux mal classés. De quoi engranger des points et se rapprocher d'un 20e titre, record national.

Dans la course à la 3e marche du podium, Tottenham (4e), qui a renoué contre Swansea (3-1) avec le succès qui lui échappait depuis cinq matches, aura l'occasion à Sunderland, samedi, de mettre la pression sur Arsenal.

Quel que sera le résultat des Spurs, qu'ils ne devancent qu'à la différence de buts, les Gunners devront se relancer contre City après le coup d'arrêt à QPR (défaite 2-1). Consolider la 3e place, synonyme d'accès direct en Ligue des champions, représenterait une sorte de victoire pour Arsène Wenger, très critiqué cette saison.

De sa 5e place (à cinq longueurs), Chelsea, sur la lancée de sa qualification en demi-finales de la Ligue des champions, scrutera un faux pas de ses deux rivaux londoniens. Il faudra d'abord battre Wigan, sans le capitaine John Terry, blessé.

Vendredi (en heure GMT)

(15h30) Swansea - Newcastle

Samedi

(11h45) Sunderland - Tottenham

(14h00) Bolton - Fulham

Chelsea - Wigan

Liverpool - Aston Villa

Norwich - Everton

West Bromwich - Blackburn

(16h30) Stoke - Wolverhampton

Dimanche

(12h30) Manchester United - Queens Park Rangers

(15h00) Arsenal - Manchester City

Vous aimerez aussi

Coupe du Monde 2018 Le sélectionneur du Danemark tacle l’équipe de France qui «n'a rien de spécial»
Adrien Rabiot a refusé d'être suppléant en équipe de France en vue de la Coupe du monde en Russie.
Football Rabiot doit-il être condamné ?, par Pierre Ménès
Ajaccio a été contraint de disputer son barrage aller contre Toulouse à huis clos et sur terrain neutre à Montpellier.
Football La très vilaine histoire corse de l'AC Ajaccio, par Pierre Ménès

Ailleurs sur le web

Derniers articles