Puma et Telefonica bord à bord dans la Volvo Ocean Race

Les voiliers américain Puma (Ken Read) et espagnol Telefonica (Iker Martinez) étaient au coude au coude vendredi à quelques dizaines de milles de l'arrivée à Itajai (Brésil), prévue dans la soirée (heure française)[AFP/Archives]

Les voiliers américain Puma (Ken Read) et espagnol Telefonica (Iker Martinez) étaient au coude au coude vendredi à quelques dizaines de milles de l'arrivée à Itajai (Brésil), prévue dans la soirée (heure française).

A 12h00 heure française, les deux VO70 (monocoques de 21,50 m) étaient à moins de 70 milles (environ 130 km) de la ligne et Telefonica, leader du classement général provisoire, remontait irrésistiblement sur son adversaire, grignotant mille après mille.

Puma, qui a pris la tête de la course après le démâtage du Français Groupama 4 (Franck Cammas) mercredi, affichait une vitesse légèrement inférieure à celle du bateau espagnol.

Si le vent ne faiblit pas, les deux voiliers -dessinés par l'architecte franco-argentin Juan Kouyoumdjian- sont attendus à Itajai vers 18h00 heure française. Mais dans quel ordre?

"On fait de notre mieux mais c'est déconcertant de regarder votre avance s'évaporer classement par classement", a résumé l'équipier média de Puma, Amory Ross, dans un message envoyé vendredi matin.

Groupama 4, arrivé jeudi à Punta del Este, devait en repartir vendredi après-midi doté d'un gréement de fortune constitué de la partie haute du mât cassé mercredi. La grand voile a été retaillée pour s'adapter à ce gréement raccourci.

L'objectif était de quitter le port uruguayen au plus vite pour profiter des vents de sud/sud-ouest qui "portent" vers Itajai et arracher la 3e place de l'étape, devant le Néo-Zélandais Camper, toujours immobilisé à Puerto Montt (Chili) pour des réparations à la coque.

Positions vendredi à 10h00 GMT (12h00 heure française):

1. Puma (USA/Ken Read) à 68,3 milles de l'arrivée

2. Telefonica (ESP/Iker Martinez) à 2 milles du premier

3. Groupama 4 (FRA/Franck Cammas) course suspendue

4. Camper (NZL/Chris Nicholson) course suspendue

5. Abu Dhabi (UAE/Ian Walker) abandon dans la 5e étape

6. Sanya (CHN/Mike Sanderson) abandon dans la 5e étape

Vous aimerez aussi

V. Rabault : la responsable de l'Unef « respecte la loi »
Polémique La responsable voilée de l'Unef «respecte la loi», selon la députée PS Valérie Rabault
Société La responsable voilée de l'Unef réagit à la polémique
Justice Toulouse : 3 mois de prison ferme pour port du niqab et rébellion

Ailleurs sur le web

Derniers articles