Le PSG frappe un grand coup, Montpellier chute d'entrée

Le défenseur Thiago Silva, buteur pour ses débuts avec le PSG, félicité par ses coéquipiers, lors du match face au Dynamo Kiev en Ligue des champions, le 18 septembre 2012 à Paris [Patrick Kovarik / AFP] Le défenseur Thiago Silva, buteur pour ses débuts avec le PSG, félicité par ses coéquipiers, lors du match face au Dynamo Kiev en Ligue des champions, le 18 septembre 2012 à Paris [Patrick Kovarik / AFP]

Le Paris SG version Qatar n'a pas raté ses grands débuts en Ligue des champions, assurant le spectacle mardi au Parc des Princes face au Dynamo Kiev (4-1), alors que Montpellier a sombré à domicile contre Arsenal (2-1) et se trouve déjà en mauvaise posture pour la suite de l'épreuve.

Groupe A:

Dinamo Zagreb (CRO) - FC Porto (POR) 0-2: Le club portugais a réussi une belle opération en allant s'imposer à Zagreb. Si Hulk est parti monnayer ses talents en Russie (Zenit Saint-Pétersbourg), Porto peut toujours compter sur ses vieux grognards à l'image du revenant Lucho Gonzalez, auteur du 1er but.

Paris SG (FRA) - Dynamo Kiev (UKR) 4-1: Pour son retour en C1 après 8 ans d'absence, le Paris SG et son armada, bâtie grâce aux fonds qataris, ont frappé un grand coup. Comme un symbole, ce sont Ibrahimovic et Thiago Silva, les recrues emblématiques de ce "PSG all star", qui ont rapidement donné l'avantage au club de la capitale avant les 3e et 4e buts inscrits par le "Tank" Alex et Pastore. Après avoir aligné 3 nuls d'affilée en L1 et suscité quelques doutes, la machine parisienne semble bel et bien en marche.

Groupe B:

Montpellier (FRA) - Arsenal (ENG) 1-2: Mal en point en Ligue 1 (16e), le champion de France a étalé ses lacunes actuelles face à des Gunners qui n'ont même pas eu à forcer leur talent pour l'emporter. Cette défaite complique d'entrée la tâche des Héraultais dans une poule où ils sont loin de faire figure de favoris et entame encore un plus plus leur moral. Le volubile président "Loulou" Nicollin va devoir de nouveau élever la voix pour secouer des joueurs au fond du trou.

Olympiakos (GRE) - Schalke 04 (GER) 1-2: Avec ce précieux succès obtenu en Grèce, Schalke s'est clairement positionné comme un candidat à la qualification avec les Gunners d'Arsène Wenger.

Groupe C:

Malaga (ESP) - Zenit Saint-Pétersbourg (RUS) 3-0: Les débuts européens de Hulk sous le maillot du Zenit se sont transformés en un flop monumental et Malaga, 2e de la Liga, a tranquillement assuré sa victoire grâce notamment à un doublé du prometteur Isco.

AC Milan (ITA) - Anderlecht (BEL) 0-0: Tristes débuts pour les Rossoneri, incapables de dominer Anderlecht. Pillé à l'intersaison, le club de Silvio Berlusconi est peut-être déjà rentré dans le rang sur la scène européenne même s'il a été reversé dans un groupe largement à sa portée.

Groupe D:

Borussia Dortmund (GER) - Ajax Amsterdam (NED) 1-0: Le double champion d'Allemagne a fait le minimum à domicile mais l'essentiel était d'emmagasiner les points avant de se frotter aux deux ogres de la poule, le Real Madrid et Manchester City.

Real Madrid (ESP) - Manchester City (ENG) 3-2: José Mourinho avait déclaré ce week-end qu'il "n'a(vait) pas d'équipe", il en a sans doute retrouvé une après le fabuleux dénouement de ce choc entre les deux favoris du groupe. Mené 2-1 à 5 minutes de la fin du temps réglementaire, le Real, en difficulté en Liga, a réussi à renverser la situation. Le but de la délivrance a été inscrit par Cristiano Ronaldo, qui s'est ainsi fait pardonner après avoir étalé ses états d'âme durant plusieurs jours.

Vous aimerez aussi

Football Real Madrid-Liverpool, finale de la Ligue des Champions : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Football Le calendrier 2017-2018 de la Ligue des champions
Mario Balotelli et les Niçois vont se disputer la dernière place qualificative pour la Ligue Europa avec Bordeaux et Saint-Etienne.
Football Ligue 1 : Les enjeux de la 38e et dernière journée

Ailleurs sur le web

Derniers articles