Boxe: Mormeck prépare son retour en lourd-légers

Le Français Jean-Marc Mormeck, avant son combat contre l'Ukrainien Wladimir Klitschko, le 2 mars 2012 à Düsseldorf. [Rolf Vennenbernd / AFP] Le Français Jean-Marc Mormeck, avant son combat contre l'Ukrainien Wladimir Klitschko, le 2 mars 2012 à Düsseldorf. [Rolf Vennenbernd / AFP]

Le Français Jean-Marc Mormeck (40 ans), battu en mars dernier à Düsseldorf (Allemagne) par l'Ukrainien Vladimir Klitschko, pour le titre de champion du monde WBO-IBF-WBA des lourds, s'apprête à remonter sur un ring dans la catégorie des lourds-légers, a-t-on appris mardi auprès de son entourage.

"Des négociations sont en cours", notamment pour un combat qui l'opposerait dans la région parisienne au Britannique Ola Afolabi.

Un autre combat en Guadeloupe "fait également partie des pistes", a-t-on ajouté. "Rien n'est encore arrêté définitivement", a-t-on souligné.

En mai dernier, à Erfurt (Allemagne) Afolabi avait fait match nul (114-114, 114-114, 113-115) avec l'Allemand Marco Huck qui avait donc conservé son titre WBO des lourds-légers.

Jean-Marc Mormeck, 40 ans, a été champion WBA des lourds-légers en février 2002 en battant l'Américain Virgil Hill sur abandon à l'appel de la 9e reprise. Il a ensuite conservé ce titre à trois reprises avant de s'emparer aux points de la double ceinture WBA-WBC en avril 2005 face à Wayne Braithwaite, boxeur du Guyana.

Battu par O'Neil Bell par KO à la 10e reprise pour le titre unifié (WBA-WBC-IBF) en janvier 2006, il prendra sa revanche aux points sur l'Américain l'année suivante pour la double ceinture WBA-WBC.

La perte de cette double couronne après son échec (KO à la 7e) face au Britannique David Haye en novembre 2007 l'a alors incité à tenter sa chance parmi les lourds deux ans plus tard.

Trois victoires - face aux Américains Vinnie Maddalone et Fres Oquendo puis devant l'Ouzbek Timur Ibragimov - lui ont permis de décrocher une chance mondiale face à Vitali Klitschko, qui n'a eu besoin que de quatre rounds pour conserver son titre.

Vous aimerez aussi

Boxe Tyson Fury se moque de Deontay Wilder et Anthony Joshua
Tony Yoka lors d'une conférence de presse à Paris le 6 avril 2018 [Christophe SIMON / AFP/Archives]
Boxe Tony Yoka devant l'AFLD le 20 juin
Sport Un boxeur pro-Trump, qui portait un motif «mur de briques» sur son short, battu par un Mexicain

Ailleurs sur le web

Derniers articles