280.000 euros pour les parieurs du club de Montpellier

Un journaliste prend des photos à l'extérieur du siège du club de handball de Montpellier, le 26 septembre 2012. [Afp Photo / AFP] Un journaliste prend des photos à l'extérieur du siège du club de handball de Montpellier, le 26 septembre 2012. [Afp Photo / AFP]

Le montant des gains réalisés par les joueurs de Montpellier soupçonnés d'avoir parié sur leur rencontre de Championnat perdue le 12 mai à Cesson serait de quelque 280.000 euros, a appris l'AFP jeudi de source proche du dossier.

L'enquête menée depuis le 1er août sur ces paris est effectuée dans le cadre d'une information judiciaire pour "corruption active et passive d'une personne qui n'exerce pas une fonction publique à l'occasion d'une manifestation sportive donnant lieu à des paris sportifs", a indiqué cette même source.

Cette information judiciaire porte également sur "une escroquerie au préjudice de la Française des jeux" et sur un "recel d'escroquerie".

Les soupçons portent sur le match perdu 31-28 par Montpellier, alors assuré de remporter son 13e titre de champion de France en 15 saisons, dans la salle des Bretons de Cesson-Sévigné, alors 8e au classement.

A l'époque, la FDJ avait évoqué "des montants quatre ou cinq fois supérieurs à ce qu'on pouvait attendre" pour un tel match. La cote proposée par la Française des Jeux était de 2,90 soit un gain de 2,90 euros pour un euro misé.

Ce qui en l'occurence ferait pour les joueurs montpelliérains un gain net d'environ 180.000 euros.

Vous aimerez aussi

Football France 98 : Michel Platini admet une «petite magouille» avant la finale France - Brésil
Nikola Karabatic et son frère Luka Karabatic à leur arrivée le 24 novembre 2016 au palais de justice de Montpellier [PASCAL GUYOT / AFP/Archives]
Nikola Karabatic 40.000 euros d'amende requis contre les Karabatic
Pourquoi dit-on Pourquoi dit-on parfois que les dés sont «pipés» ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles