Bixente Lizarazu : "Pour aller au bout, il ne suffit pas d'avoir que du talent"

Bixente Lizarazu donne ses conseils aux hommes de Didier Deschamps pour le Mondial 2018.[Nolwenn Le Gouic/Icon Sport]

L’ancien défenseur de l’équipe de France de football livre ses précieux conseils alors que le Mondial se rapproche.

Vingt ans après, l’équipe de France parviendra-t-elle à marcher sur les traces de ses glorieux aînés, en remportant un deuxième titre de champion du monde, cet été, en Russie ? C’est le souhait de tout le pays, et de Bixente Lizarazu. Pour l’ancien joueur, les Bleus ont le talent nécessaire, mais ils vont devoir franchir un palier. 

Est-ce que l’équipe de Didier Deschamps peut vous succéder cet été lors du Mondial en Russie ?

Cette équipe possède beaucoup de joueurs talentueux. C’est une certitude. Mais ce qui fera la différence, ce sera avant tout la force collective qui se dégagera de cette équipe. Didier Deschamps a déjà réussi à la faire naitre dans plusieurs compétitions comme on a pu le voir au Mondial 2014 et à l’Euro 2016. Et maintenant, c’est l’étape du dessus qu’il faut parvenir à franchir. Il n’y a que comme ça que l’on peut devenir champion du monde.

Quels sont les ingrédients pour remporter la Coupe du monde ?

C’est un mélange de plusieurs choses. Déjà, il n’y a pas que le talent. Il y a un mental à avoir. Il faut surtout un collectif et un esprit d’équipe. On l’a prouvé en 1998 avec Aimé Jacquet qui a su nous préparer très tôt. Une coupe du monde, c’est beaucoup de matchs alors il faut être prêt en amont.

Est-ce que France 98 peut-être un poids pour cette génération ?

Je pense au contraire que les Bleus doivent se servir de cet héritage. Ce que nous avons réalisé en 1998 doit leur apporter de l’énergie et de l’espoir à ceux qui portent le maillot de l’équipe de France. Mais ce n’est évidemment pas quelque chose de facile. Il y a de nombreux paramètres. Surtout qu’une Coupe du monde, c’est long, très long.

A votre ancien poste d’arrière gauche, il n’y a pas grand monde…

Il y a Benjamin Mendy. Il reste celui qui se détache pour occuper le poste. Il a un profil et un potentiel que je trouve très intéressants. Mais je ne sais pas comment va son genou. Il faut espérer qu’il soit suffisamment rétabli pour pouvoir aller en Russie…

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles