Coupe du monde 2018 : les records à battre

L'attaquant français Just Fontaine, ici porté en triomphe par ses coéquipiers Yvon Douis, André Lerond et Jean Vincent, est détenteur du record du nombre de buts marqués en une seule édition de la Coupe du monde (13 buts).[STAFF / AFP]

La Coupe du monde est une compétition légendaire, qui a vu passer les plus grands joueurs et les équipes les plus marquantes de l’histoire du football. Certains ont laissé une empreinte indélébile par leur précocité ou leurs performances. À l'approche de la Coupe du monde, revue d’ensemble des records les plus marquants. 

16 : soit le nombre de buts marqués en Coupe du monde par Miroslav Klose, qui devance l’attaquant brésilien Ronaldo (15 buts) dans ce classement. Thomas Muller (10 buts en Coupe du monde), également allemand, est le seul joueur qui semble en mesure de battre ce record en 2018. Il lui faudra pour ça faire mieux qu’en 2010 et 2014, où il avait à chaque fois inscrit cinq buts.

27 : soit le nombre de buts marqués par la même équipe en une seule édition. Un record détenu par la Hongrie, sur l’édition 1954. À l’époque, les coéquipiers de Ferenc Puskás s’étaient inclinés en finale face à l’Allemagne de l’Ouest. Avant cette défaite, les Hongrois avaient notamment battu la Corée du Sud 9-0 et la RFA 8-3.

8 : soit le plus petit total de buts marqués par une équipe ayant remporté la compétition. C’est l’Espagne qui détient ce record suite à la Coupe du monde 2010. Après avoir perdu son premier match de poule face à la Suisse, les Espagnols avaient remportés tous leurs matchs à élimination directe sur le score de 1-0. 

13 : soit le record de buts marqués en une seule édition par un même joueur. Le détenteur de ce record est le Français Just Fontaine, lors de la Coupe du monde 1958. Un record aujourd’hui considéré comme «imbattable». 

10,8 : en 2002, il n'a fallu que 10,8 secondes au Turc Hakan Şükür pour ouvrir le score contre la Corée du Sud. Un record de rapidité.

2.220 : c'est le nombre de minutes que l'Italien Paolo Maldini a passé sur la pelouse lors d'une Coupe du Monde. Il a joué de 1990 à 2002.

12 : soit le nombre de buts marqués lors d’un seul match. C’était en 1954, lors d’une rencontre entre l’Autriche et la Suisse, soldée sur le score de 7-5. 

7 : soit le nombre de buts marqués lors de la finale la plus prolifique de l’histoire, en 1958. À l’époque, le Brésil avait battu la Suède 5-2.

20 : c'est le nombre de matchs gagnés par le Brésilien Cafú en Coupe du Monde entre 1994 et 2006. Personne n'a fait mieux depuis.

25 : l’Allemand Lothar Matthäus est le joueur qui a disputé le plus de matchs en Coupe du monde. Un record qui ne devrait pas tomber en 2018, puisque les Allemands Miroslav Klose (24 matchs), Bastian Schweinsteiger et Philipp Lahm (20 matchs) ont tous récemment pris leur retraite.  

5 : Antonio Carbajal (Mexique), Lothar Matthäus (Allemagne) et Gianluigi Buffon (Italie) se partagent le record de participations à des phases finale de Coupe du monde. Un record que le gardien italien ne pourra améliorer, sa sélection ayant échoué à se qualifier pour l’édition 2018 en Russie. 

3 : le roi Pelé est le seul joueur à avoir brandi la Coupe du monde à trois reprises, en 1958, 1962 et 1970, avec le Brésil. Un record qui ne pourra être battu en 2018. 

42 : l’âge qu’avait le Camerounais Roger Milla quand il a été aligné contre la Russie lors de la Coupe du monde 1994. Si le gardien de la Colombie Farid Mondragon faisait partie de l’effectif de sa sélection à l’âge de 43 ans en 2014, il n’a pas disputé la moindre rencontre. Ce record pourrait être battu par Essam el-Hadary, gardien de l’Egypte, âgé de 45 ans. 

17 : le jeune Norman Whiteside a disputé son premier match en Coupe du monde à l’âge de 17 ans et 42 jours avec l’Irlande du Nord, établissant ainsi un record de précocité.  

11 : c'est le nombre de victoires successives de Ronaldo, le Brésilien, en Coupe du Monde, entre 2002 et 2006.

5 : le Brésil est la seule nation à avoir remporté la Coupe du monde à cinq reprises (1958, 1962, 1970, 1994, 2002). En cas de victoire finale, l’Allemagne (1954, 1974, 1990, 2014) pourrait égaler ce record. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles