Ligue 1 : Les enjeux de la 38e et dernière journée

Mario Balotelli et les Niçois vont se disputer la dernière place qualificative pour la Ligue Europa avec Bordeaux et Saint-Etienne. Mario Balotelli et les Niçois vont se disputer la dernière place qualificative pour la Ligue Europa avec Bordeaux et Saint-Etienne.[Pascal Della Zuana/Icon Sport]

Entre course au podium et à l’Europe, mais aussi lutte pour le maintien, la 38e et dernière journée de Ligue 1, ce samedi 19 mai, recèle plusieurs enjeux qui promettent une soirée riche en suspense. Tour d’horizon.

Course au podium…

Alors que le PSG est déjà champion depuis un mois, rien n’est encore figé derrière le club de la capitale. Monaco, deuxième (77 points), a fait un grand pas vers la qualification pour la Ligue des champions en battant Saint-Etienne à la dernière minute (1-0) et n’aura besoin que d’un point pour être assuré de terminer aux deux premières places, directement qualificatives pour la Ligue des champions, grâce à la victoire de l’Atlético Madrid face à l’OM (3-0) mercredi, en finale de la Ligue Europa. Un succès dans l’Aube assurerait les hommes de Leonardo Jardim de s’offrir la place de dauphin.

De son côté, Lyon (75 points), tombé à la surprise générale à Strasbourg dans les derniers instants la semaine dernière (3-2), reçoit l’OGC Nice, qui lutte pour une place en Ligue Europa. Les Lyonnais devront s’imposer pour s’assurer la troisième place. Ils peuvent même finir à la 2e place en cas de succès et de défaillance des Monégasques. Mais en cas de contre-performance au Groupama Stadium, les Gones risqueraient d’être dépassé par l’OM (74 points).

Malgré la déception de la défaite en C3, les Phocéens devront rapidement se remobiliser et trouver les ressources nécessaires pour ce 62e et dernier match de leur saison pour venir à bout d’Amiens et entretenir l’espoir de retrouver la Ligue des champions.

…et à l’Europe

Grâce à la victoire du PSG en Coupe de France, la 5e et 6e place sont qualificatives pour la Ligue Europa. Avec cinq points d’avance sur Bordeaux (7e), Rennes a déjà son billet en poche, peu importe son résultat lors de la venue de Montpellier (9e). Le dernier ticket se jouera entre Nice, les Girondins et Saint-Etienne.

Les Niçois possèdent deux points d’avance sur ses poursuivants et une victoire à Lyon leur assurerait de retrouver l’Europe la saison prochaine. Un match nul pourrait suffire au Gym, à condition que les Bordelais ne s’imposent pas à Metz, déjà condamné.

Pour espérer coiffer les Aiglons, Bordeaux devra absolument gagner en Lorraine et miser sur un revers ou un nul de Mario Balotelli et ses coéquipiers. Mais le dernier billet pourrait aussi revenir aux Verts s’ils prennent les trois points lors de la venue de Lille, assuré de rester en L1, et que, dans le même temps, Nice chute au Groupama Stadium et Bordeaux cale face aux Messins.

Lutte pour le maintien

Pour Metz, la messe est dite. Le club lorrain est assuré de terminer dernier et de retrouver l’étage inférieur la saison prochaine.

Avant-dernier, Troyes garde un espoir de se maintenir. Pas directement puisque le club de l’Aube accuse quatre points de retard sur Caen, premier non-relégable, mais en décrochant la place de barragiste occupée par Toulouse. Mais les Troyens vont devoir batailler ferme. Ils devront absolument battre Monaco et compter sur une défaite ou un nul des Toulousains, qui reçoivent Guingamp au Stadium.

De son côté, le TFC peut espérer se maintenir sans passer par les barrages. Mais un seul scénario s’offre à lui : battre l’EAG et espérer un revers de Caen face au PSG. Des normands à qui un point suffirait pour rester dans l’élite et obliger Toulouse à disputer les barrages.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles