Fair-play financier : le PSG échappe aux sanctions

Nasser Al-Khelaïfi et le PSG peuvent respirer.[Anthony Dibon/Icon Sport]

L’UEFA a décidé, mercredi, de ne pas sanctionner le PSG dans le cadre du fair-play financier, qui impose qu’un club ne peut pas dépenser plus qu’il ne gagne en une saison.

L’instance européenne a en effet clôturé l’enquête déclenchée contre le club de la capitale. La commission de contrôle financier, qui a débattu pendant cinq jours sur le dossier, a analysé les comptes sur les trois dernières saisons et a classé sans suites l’affaire.

Le champion de France en titre va toutefois devoir vendre des joueurs (à hauteur de 60 millions d’euros) d’ici au 30 juin s’il ne veut pas se retrouver en difficulté la saison prochaine. D’autant que les dépenses réalisées sur les transferts de Neymar (222 millions d’euros) et de Kylian Mbappé (145 millions d’euros + 35 millions d’euros de bonus) ne seront pris en compte qu’à partir du mois d’août.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles