Le roi du Swaziland en a assez de Twitter

Le Swaziland ne veut plus que l'on dise du mal du roi Mswati III sur Facebook et Twitter et prépare une loi pour interdire les commentaires critiques, jugés déplacés par le pouvoir, a annoncé le ministre de la Justice Mgwagwa Gamedze vendredi.[AFP/Archives]

Le Swaziland ne veut plus que l'on dise du mal du roi Mswati III sur Facebook et Twitter et prépare une loi pour interdire les commentaires critiques, jugés déplacés par le pouvoir, a annoncé le ministre de la Justice Mgwagwa Gamedze vendredi.

"Nous allons sévir contre ceux qui écrivent de mauvaises choses sur le roi sur Twitter et Facebook. Nous voulons faire un exemple", a déclaré M. Gamedze au Sénat, en précisant que le gouvernement mettait la dernière main à un projet de loi.

Le roi Mswati III est confronté à une contestation croissante et à des manifestations publiques inédites depuis 2011, attisées par la crise financière qui a placé le royaume au bord de la faillite. On lui reproche notamment son train de vie dispendieux, alors que son peuple est touché de plein fouet par la crise et les restrictions.

Le ministre répondait à une question d'un sénateur, Thuli Msane, qui s'est plaint que les gens postent en permanence des commentaires négatifs sur le Swaziland et ses dirigeants sur les réseaux sociaux et réclament des mesures.

Etudiants et syndicats projettent d'organiser plusieurs manifestations dans les prochaines semaines, dont la première lundi pour dénoncer l'effondrement de l'enseignement supérieur.

Vous aimerez aussi

Swaziland Le Swaziland va envoyer 18 éléphants aux Etats-Unis dans un Boeing 747
La chanteuse Erykah Badu à Austin au Texas le 14 mars 2014 [Rick Kern / Getty/AFP/Archives]
Swaziland Venue au Swaziland : Eryka Badu se défend
La chanteuse Erykah Badu à Austin le 14 mars 2014 [Rick Kern / Getty/AFP/Archives]
Swaziland Erykah Badu fustigée pour avoir chanté "Joyeux anniversaire" au roi du Swaziland

Ailleurs sur le web

Derniers articles