Film anti-islam : Youtube restreint l'accès en Libye et Egypte

Le site de visionnage de vidéos Youtube a indiqué mercredi avoir restreint l'accès en Libye et en Egypte au film polémique et hostile à l'islam qui a provoqué des violences antiaméricaines, tout en le laissant disponible ailleurs. [AFP] Le site de visionnage de vidéos Youtube a indiqué mercredi avoir restreint l'accès en Libye et en Egypte au film polémique et hostile à l'islam qui a provoqué des violences antiaméricaines, tout en le laissant disponible ailleurs. [AFP]

Le site de visionnage de vidéos Youtube a indiqué mercredi avoir restreint l'accès en Libye et en Egypte au film polémique et hostile à l'islam qui a provoqué des violences antiaméricaines, tout en le laissant disponible ailleurs.

"Etant donné la situation très difficile en Libye et en Egypte, nous avons temporairement restreint l'accès (au film) dans ces deux pays. Nous pensons aux familles des personnes tuées dans les attaques hier en Libye", dit un communiqué de YouTube, qui est détenu par Google.

"Nous travaillons à créer une communauté que tout le monde apprécie et qui permet à chacun d'exprimer une opinion différente", ajoute-t-il.

"C'est un défi parce que ce qui est sans problème pour un pays peut être offensant pour un autre. Cette vidéo, largement disponible sur internet, est dans notre ligne de conduite et restera donc sur YouTube" dans les autres pays, ajoute le communiqué.

L'Indonésie, pays musulman le plus peuplé de la planète, a également demandé à YouTube de bloquer la diffusion du film.

Le long métrage, intitulé "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans"), s'apparente à une attaque grossière ironique et à faible budget contre l'islam.

La publicité faite autour du film a enflammé la rue en Egypte et en Libye.

De violentes manifestations à Benghazi (Libye) ont entraîné la mort de quatre Américains, dont l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye, et une manifestation anti-américaine devant l'ambassade des Etats-Unis en Egypte.

Vous aimerez aussi

Libye Libye : lancement d'une opération militaire pour «libérer» Derna des «terroristes»
Attaque en Libye [AFP / AFP]
Attaque Libye : Daesh revendique l'attentat meurtrier contre la commission électorale
sauvetage Libye : au moins 11 migrants morts en mer, 263 secourus

Ailleurs sur le web

Derniers articles