Youtube bloque l'accès au film anti-islam en Inde

Une manifestation contre le film anti-islam "Innocence of Muslims", le 14 septembre 2012 à Srinagarn en Inde [Tauseef Mustafa / AFP] Une manifestation contre le film anti-islam "Innocence of Muslims", le 14 septembre 2012 à Srinagarn en Inde [Tauseef Mustafa / AFP]

Le site de partage de vidéo YouTube en Inde a bloqué l'accès à un film américain jugé anti-musulman, qui a provoqué de fortes tensions dans plusieurs pays musulmans, a indiqué vendredi Google, propriétaire de YouTube.

Le moteur de recherche n'a pas précisé s'il avait agi de lui-même ou à la suite d'une requête du gouvernement indien.

"Parfois nous bloquons un contenu pour répondre à une injonction de la justice ou à d'autres demandes légales valables. Nous avons bloqué l'accès à cette page YouTube en Inde", a déclaré à l'AFP un responsable de Google, sous couvert d'anonymat.

YouTube avait restreint cette semaine l'accès à ce film, "de manière temporaire", en Libye et en Egypte, "étant donné la situation très difficile" dans ces deux pays, théâtre de violences qui ont notamment causé la mort de l'ambassadeur américain en Libye.

Le Pakistan et l'Afghanistan ont bloqué l'accès à la vidéo et l'Indonésie a demandé elle aussi un blocage à YouTube.

Les réactions parfois violentes déclenchées par le long métrage "Innocence of Muslims", dont des extraits sont diffusés sur internet, rappellent la colère qu'avait provoquée la publication de caricatures du prophète Mahomet en 2006 par un journal danois.

Réalisé par un cinéaste qui s'est présenté comme Américano-israélien mais qui selon les médias américains serait de religion chrétienne copte, le film à faible budget et de piètre qualité cinématographique dénigre les musulmans, présentés comme immoraux et brutaux, ainsi que le prophète Mahomet.

L'auteur du film aurait demandé la protection de la police californienne après avoir été identifié par les médias.

Vous aimerez aussi

Violences Colline du crack à Paris : un haut lieu de trafic de drogue
Après l?évacuation, le nettoyage de la FAC de Toulouse
Violences Après l'évacuation, le nettoyage de la fac de Toulouse
Etats-Unis Accusé par plusieurs femmes de violences, le procureur général de New York démissionne

Ailleurs sur le web

Derniers articles