Elio Di Rupo se déclare donneur d'organes sur Facebook

Une silhouette devant le logo Facebook [Joel Saget / AFP/Archives] Une silhouette devant le logo Facebook [Joel Saget / AFP/Archives]

Le Premier ministre belge Elio Di Rupo s'est déclaré mercredi donneur d'organes en utilisant une fonction du réseau social Facebook disponible depuis peu en Belgique, dans le cadre d'une campagne officielle destinée à promouvoir cette pratique.

"J’ai indiqué sur Facebook ma volonté d'être donneur d'organes en cas de décès. Et vous?", a annoncé le chef du gouvernement, âgé de 61 ans.

La fonction "donneur d'organes" a été lancée par Facebook en mai aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, et étendue mardi aux utilisateurs belges et candadiens. Elle est également disponible au Danemark et en Irlande mais pas en France.

A la rubrique "santé", située dans l'onglet "événements marquants", les utilisateurs peuvent se déclarer donneur d'organes et expliquer leur décision à leurs amis. En Belgique, ils sont ensuite dirigés vers une page spéciale du ministère de la Santé, www.beldonor.be, où il peuvent remplir un formulaire à renvoyer à leur administration municipale, afin de valider leur démarche.

"1.200 patients sont en attente d'une transplantation (en Belgique). 66 personnes en attente d'un organe sont décédées en 2011. Nous devons donc plus que jamais encourager le don d'organe", explique M. Di Rupo.

En Belgique, "toute personne est présumée consentir au don d'organes destinés à la transplantation après son décès, excepté si elle a exprimé une opposition de son vivant", selon une loi de 1986. Dans la pratique, les proches du défunt sont consultés avant tout prélèvement, ce qui peut entraîner des refus.

En affichant celle-ci sur Facebook et auprès de son administration, le futur donneur d'organes clarifie ses volontés.

Le fondateur du réseau social, Mark Zuckerberg, a expliqué avoir eu l'idée de cette nouvelle fonction lors d'une conversation avec sa petite amie, étudiante en médecine, et en discutant avec son ami Steve Jobs, le cofondateur d'Apple décédé l'an dernier qui avait reçu une greffe du foie en 2009.

Vous aimerez aussi

Drame Belgique : une fillette kurde tuée par balle lors d'une course poursuite entre la police et des migrants
Salah Abdeslam (au centre, assis, le visage flouté) lors de sa comparution devant le tribunal de Bruxelles le 5 février 2018. [Emmanuel DUNAND / AFP/Archives]
Justice Fusillade à Bruxelles en 2016 : condamné à 20 ans de prison, Abdeslam ne fera pas appel
Belgique Bitcoin : deux Polonais escroqués de 400.000 euros à Bruxelles

Ailleurs sur le web

Derniers articles