Mark Zuckerberg rencontre Dmitri Medvedev

Marc Zuckerberg (d) et Dmitri Medvedev le 1er octobre 2012 à Moscou [Yekaterina Shtukina / AFP] Marc Zuckerberg (d) et Dmitri Medvedev le 1er octobre 2012 à Moscou [Yekaterina Shtukina / AFP]

Le fondateur et PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, était lundi à Moscou et a rencontré le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, féru de nouvelles technologies, pour discuter des perspectives de la société en Russie où le marché est monopolisé par les sociétés locales.

Les deux hommes se sont rencontrés à Gorki, la résidence du chef du gouvernement en banlieue de Moscou, et M. Zuckerberg, en costume et cravate noirs, a offert à M. Medvedev un tee-shirt avec l'adresse de sa propre page Facebook.

Le Premier ministre aime afficher son goût pour les nouvelles technologies et veut se présenter comme l'un des principaux promoteurs de la diversification de la Russie vers une économie plus innovante.

On le voit régulièrement avec un iPad lors de réunions avec le gouvernement. Son compte Twitter est suivi par 1,5 million d'utilisateurs et il a aussi des comptes sur Facebook et Vkontakte ainsi qu'un blog sur Live Journal.

Le Premier ministre a indiqué lors de la conversation, dont le script figure sur le site du gouvernement, que Facebook comptait 10 millions d'utilisateurs en Russie, mais souligné que le pays avait ses propres réseaux sociaux, Vkontakte et Odnoklassniki.

M. Zuckerberg, qui effectue sa première visite en Russie, a de son côté salué les talents des Russes en matière de programmation.

Il a expliqué être venu "car il y a ici de formidables programmeurs des applications de réseaux sociaux, de merveilleux programmeurs et pas seulement de Facebook", dans des propos traduits en russe.

Il a expliqué qu'une "plate-forme globale" était en cours de réalisation, et qu'il voulait rencontrer des représentants de sociétés russes élaborant des produits et applications qui pourraient être utilisées sur cette plateforme.

"Je vais essayer de les inspirer pour créer de nouveaux produits, applications, qui j'en suis sûr plairont aux utilisateurs russes", a-t-il dit.

Alors que le secteur de l'internet est en plein essor en Russie, le marché est monopolisé par des sociétés et applications locales.

Le réseau social Vkontakte, fondé par Pavel Dourov, surnommé le "Zuckerberg russe", y devance notamment largement Facebook.

Dimanche, le jeune PDG de 28 ans a visité la capitale russe, se faisant photographier comme un simple touriste sur la place Rouge et devant un McDonald's.

Vous aimerez aussi

Facebook L'audience de Mark Zuckerberg au Parlement européen sera diffusée en direct sur Internet
Royal wedding Applis, Google Earth, drones... Le mariage high-tech de Meghan et Harry
Réseaux sociaux Scandale Cambridge Analytica : 200 applications suspectes suspendues par Facebook

Ailleurs sur le web

Derniers articles