Merah devrait être enterré à Toulouse, et non plus en Algérie

Mohamed Merah, le "tueur au scooter", sera enterré en France, à Toulouse, dans les prochaines 24 heures, l'Algérie ayant à la dernière minute refusé qu'il soit inhumé sur son sol.[France2/AFP/Archives]

Mohamed Merah, le "tueur au scooter", sera enterré en France, à Toulouse, à 17 heures, l'Algérie ayant à la dernière minute refusé qu'il soit inhumé sur son sol, a annoncé jeudi à l'AFP un responsable religieux.

"J'ai été chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité", a déclaré Abdallah Zekri, représentant du recteur de la Grande mosquée de Paris.

"La famille est déçue, mais en même temps elle comprend", a-t-il dit devant le consulat d'Algérie à Toulouse où se sont menées les dernières discussions pour tenter d'obtenir un feu vert des autorités algériennes avant un départ par avion initialement annoncé pour ce jeudi à 13H15 à destination de l'Algérie.

Selon M. Zekri, Merah, Français d'origine algérienne, devrait être mis en terre à Toulouse dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu.

Une inhumation en France risque d'être considérée par beaucoup comme le plus mauvais choix possible. Le père voulait que son fils soit enterré au pays de ses ancêtres. La mère craignait que la tombe de son fils ne soit profanée en France. D'autres redoutent que cette sépulture puisse devenir un but de pèlerinage.

M. Zekri n'a pas spécifié ce qu'Alger entendait par des raisons de sécurité ou d'ordre public.

Vous aimerez aussi

Violences scolaires : quelles sont les attentes des syndicats ?
Education Nationale Violences scolaires : quelles sont les attentes des syndicats ?
Jean-Luc Mélenchon, leader du parti d'extrême-gauche "La France Insoumise", à Paris le 19 octobre 2018 [Eric FEFERBERG / AFP/Archives]
Politique Mélenchon dénonce une «guerre» contre lui, sa conseillère à nouveau entendue
Etats-Unis Affaire Khashoggi : Trump «pas satisfait» des explications de Ryad

Ailleurs sur le web

Derniers articles