Affaire Merah: une vingtaine d'interpellations dans les milieux islamistes

La police a procédé vendredi matin à une vingtaine d'interpellations dans les milieux islamistes radicaux en France, notamment à Toulouse, plus d'une semaine après la mort de Mohamed Merah, le tueur au scooter, a-t-on appris de source proche de l'enquête[France2/AFP/Archives]

La police a procédé vendredi matin à une vingtaine d'interpellations dans les milieux islamistes radicaux en France, notamment à Toulouse, plus d'une semaine après la mort de Mohamed Merah, le tueur au scooter, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Juste après la mort de Merah le 22 mars, le procureur de Paris François Molins avait indiqué que les investigations allaient "porter désormais sur la recherche de tout complice". Nicolas Sarkozy avait également demandé à la police de procéder à l'"évaluation" de la dangerosité des personnes connues pour entretenir des sympathies avec l'islam radical.

Vous aimerez aussi

En prévision des élections législatives à Kandahar, des policiers afghans montent la garde à un poste de contrôle, le 18 octobre 2018  [JAWED TANVEER / AFP]
L'Aghanistan se rend aux urnes, dans la crainte de nouvelles violences
Macédoine [Kun TIAN / AFP]
Macédoine : le Parlement vote le début du processus pour changer de nom
Vue aérienne de la "caravane" humaine de migrants honduriens, à la frontière entre le Guatemala et le Mexique, à Tecun Uman, au Guatemala, le 19 octobre 2018 [Carlos ALONZO / AFP]
Des milliers de migrants honduriens bloqués à la frontière Guatemala-Mexique

Ailleurs sur le web

Derniers articles