Juppé: il faut "fixer une limite dans le temps" à Damas pour appliquer le plan Annan

Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a insisté dimanche à Istanbul en marge d'une conférence des Amis du peuple syrien sur la nécessité de "fixer une limite dans le temps" au régime de Damas pour mettre en oeuvre le plan Annan de sortie de crise qu'il s'est engagé à appliquer.[AFP]

Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a insisté dimanche à Istanbul en marge d'une conférence des Amis du peuple syrien sur la nécessité de "fixer une limite dans le temps" au régime de Damas pour mettre en oeuvre le plan Annan de sortie de crise qu'il s'est engagé à appliquer.

"Il y a un risque bien sûr d'enlisement, et on voit bien la tactique du régime qui est de gagner du temps. C'est la raison pour laquelle il faut, et nous sommes tous d'accord là dessus, fixer une limite dans le temps à cette action" de l'émissaire international Kofi Annan, a déclaré M. Juppé devant des journalistes.

À suivre aussi

International Iran : un avion rate son atterrissage et se retrouve sur un boulevard
L'association Mon Revenu de Base a permis à six personnes de recevoir 1.000 euros par mois pendant un an depuis 2017.
Économie Elle a testé le revenu de base pendant un an : «j'ai récupéré un peu de dignité»
expérience Vidéo : un homme se prend en selfie tous les jours pendant 20 ans

Ailleurs sur le web

Derniers articles