ProA: suspension confirmée mais transformée en TIG pour Collet

L'entraîneur de Strasbourg Vincent Collet encourage ses joueurs lors d'un match de ProA de basket contre Cholet, le 16 mai 2012[AFP/Archives]

L'entraîneur de Strasbourg (SIG, ProA) Vincent Collet, qui avait contesté l'abitrage à l'issue d'un match contre Gravelines, a vu sa suspension de deux matches confirmée en appel mais la sanction a été transformée en 20 heures de travaux d'intérêt général au bénéfice de l'organe chargé des arbitres, a annoncé le club lundi.

La Chambre d'appel de la Fédération française de basket-ball (FFBB) a également confirmé l'amende de 1.500 euros infligée fin mai au club pour des jets de projectile par le public sur le terrain lors du même match, remporté in extremis par Gravelines (66-65) le 31 mars.

A l'issue de ce match, Collet s'en était pris avec virulence à l'un des arbitres, l'accusant d'avoir sciemment fait perdre son équipe. Il avait ensuite critiqué l'abritrage devant les médias.

"Tout en n'ayant jamais contesté les faits reprochés, le Directoire (de Strasbourg) trouve regrettable que le caractère particulier de cette fin de rencontre n'ait pas été pris en compte par les instances et que, au final, seuls la SIG Basket qui défendait légitimement son public pour les jets de projectiles ainsi que Vincent Collet aient été sanctionnés, alors que des erreurs manifestes ont été commises par ailleurs", a commenté le club strasbourgeois.

À suivre aussi

Un manifestant renvoie une grenade lacrymogène vers les forces de l'ordre, lors de manifestations le 19 octobre 2019 à Santiago du Chili [Pablo VERA / AFP]
Nouvelles manifestations au lendemain de "l'état d'urgence" à Santiago du Chili
People Pour rassurer ses fans, Lady Gaga donne des nouvelles après sa grosse chute
Faits divers Seine-Maritime : une résidente d'un EPHAD meurt après avoir ingéré du détergent industriel

Ailleurs sur le web

Derniers articles