Prisons: 67.373 détenus au 1er juillet en France, un nouveau record historique

La prison de Fleury-Mérogis[AFP/Archives]

Le nombre des détenus dans les prisons françaises a atteint au 1er juillet un nouveau record historique, avec 67.373 personnes incarcérées, selon les statistiques mensuelles de l'administration pénitentiaire (AP) publiées vendredi.

Le précédent record remontait au 1er avril, avec 67.161 détenus. Le nombre de prisonniers avait ensuite baissé de 0,1% au 1er mai (67.073), puis de 0,2% au 1er juin (66.915).

Au 1er juillet, 67.373 personnes étaient incarcérées, ce qui représente une hausse de 4,1% par rapport au mois de juillet 2011 (64.726), précise l'AP dans un communiqué. La hausse sur un mois est de 0,7%.

Pour un nombre de places de prison de 57.408, la surpopulation carcérale reste stable, avec un taux d'occupation de 117,3%, selon un calcul de l'AFP.

Le nombre des personnes prévenues (en attente de jugement) en détention s'élève à 17.138, soit 25,4 % des personnes incarcérées (25 % au 1er juin).

Les mineurs détenus sont 810 au 1er juillet, ce qui représente une hausse de 5,2 % par rapport au mois précédent (770 au 1er juin), ajoute l'AP.

Par ailleurs, 12.609 personnes bénéficient d'un "aménagement de peine sous écrou" (semi-liberté, bracelet électronique...), un dispositif ayant progressé de 21% en un an (10.424 au 1er juillet 2011) et de 44,5 % en deux ans (8.728 au 1er juillet 2010).

Vous aimerez aussi

Le comédien et candidat à la présidentielle en Ukraine Volodymyr Zelensky fait le V de la victoire à l'issue d'un débat avec le président sortant Petro Porochenko le 19 avril 2019 à Kiev [Sergei SUPINSKY / AFP]
Ukraine: le comédien Zelensky aux portes du pouvoir
Le ministre de la Culture Franck Riester, le 18 avril 2019 à Paris [Lionel BONAVENTURE / AFP]
Notre-Dame "quasi sauvée", selon le ministre de la Culture Franck Riester
Polémique «Gilets jaunes» : l'AP-HP rejette des accusations de «fichage»

Ailleurs sur le web

Derniers articles